lesoiseauxenville
accueil / archives 

Février 2004 - Un cadeau pour la Saint Valentin

Pour nous il s'agit du retour au balcon des Verdiers d'Europe.

Les années passent et les observations s'empilent. Les plus curieux d'entre-vous suivront ici mois par mois l'évolution de la vie du site.


Les observations

Le retour des verdiers pour la Saint Valentin. Une nouvelle sous-espèce de Corneille Noire : la Corvus corone cocaphila découverte au Parc Montsouris. Quelques belles photos d'un oiseau tout aussi connu que majestueux, mais vous le trouverez ici dans des postures qui ne sont pas toutes des plus classiques : le cygne tuberculé, notre beau cygne blanc. Un oiseau en habit de deuil : le foulque macroule.

[22 février 2004] Une nouvelle sous-espèce de Corneille Noire : la Corvus corone cocaphila. Quelques photos de cygne tuberculé, dont une leçon de souplesse. Les foulques macroules du Lac Daumesnil, au Bois de Vincennes, ainsi que quelques hybrides de canards Colvert x Barbarie, un Paon bleu en habit de lumière.

[18 février 2004] Canard de Barbarie aux Buttes Chaumont.

[16 février 2004] Des corneilles noires.

[15 février 2004] Le retour des verdiers, premières photos.

Jouons pour apprendre

En cadeau pour ce début d'année : un jeu de pendu pour le plaisir de tester vos connaissances et un puzzle pour découvrir autrement des images de ce site.

L'actualié agro-économique rejoint nos intérêts.

Abeilles/Fipronil : Le 24 février 2004 Hervé Gaymard a annoncé lundi l'interdiction de la commercialisation des produits à base de Fipronil, comme l'insecticide Regent TS fabriqué par BASF Agro responsable selon les apiculteurs de la mort de trés nombreuses abeilles. Les agriculteurs sont cependant autorisés à utiliser les semences traitées dont ils disposent pour les semis de printemps. (Stop Info, Le Figaro, France Télévision, Libération, Ouest-France).
accueil / archives 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.