La Plume
accueil / archives 

Juin 2006 - Balades ornitho-estivales parisiennes

Bois de Vincennes, pars urbains, bords de Seine, les terrains de jeux ne manquent pas pour l'ornitho amateur parisien.

Les années passent et les observations s'empilent. Les plus curieux d'entre-vous suivront ici mois par mois l'évolution de la vie du site.


[28 juin 2006] Au parc aussi des canetons de Canard colvert sont nés et Madame promène ses rejetons. Monsieur Héron cendré prend son petit-déjeuner en deux temps trois mouvements. Les Merles noir se gavent des fruits de Murier. Et quelques portraits de Gallinules, poussins et adolescents rescapés des dernières couvées.

[27 juin 2006] Au pont de Bercy une famille de Canards colvert a trouvé refuge dans des immondices semi-flottants au bord du quai. Une adaptation révoltante à la vie urbaine que ces bidon-villes aviaires.

[20 juin 2006] Une Dolycoris baccarum dans ma salade !

[18 juin 2006] Balade estivale au Bois de Vincennes, autour du lac des Minimes. L'après-midi n'est pas la meilleure période de la journée pour observer les oiseaux, surtout avec le monde qui se presse alentour, mais c'est une sortie plutôt familiale... qui n'empêche pas de prendre quelques clichés quand ils se présentent ! Voici pour commencer une Poule d'eau avec son rejeton. Le Canard mandarin mâle commence déjà à perdre son costume nuptial alors que les Grèbes huppés ont encore fort à faire sur l'éducation des jeunes. Une famille de Canards colverts a inhabituellement construit son nid bien en vue. Plusieurs familles de Foulques macroules sillonnent le lac avec des poussins plus ou moins jeunes.

Moineaux inspectant les péniches à quai[10 juin 2006] En ce samedi très ensoleillé, les bords de la Seine regorgent de promeneurs allongés sur la moindre pelouse ou à même les quais. Nombreux sont ceux qui offrent leurs corps aux ardents rayons de Ra. Nombreux sont les amoureux, mais les plus amoureux sont ces Pigeons (Biset) domestiques qui s'accouplent sur un mur du square Jean XXIII, sous la protection bienveillante de Notre-Dame de Paris, dont les trous de boulin hébergent de nombreux nids. Evoluant à proximité de l'écluse du bassin de l'Arsenal deux Goélands argentés se livrent à une séance de pêche et dégustation. Sur le quai d'Austerlitz, ignorant le musée d'art contemporain de plein air, les Moineaux domestiques inspectent les péniches. Au parc du Luxembourg, les oiseaux profitent d'une minuscule flaque d'eau pour prendre un bain, comme cette Mésange bleue ou ce Merle noir. Pendant ce temps les Mésanges charbonnières font leur marché sur un Cèdre du Liban en compagnie d'un Pic épeichette. Les Moineaux domestiques prennent des bains de poussière et, comme ces Pinsons des arbres, rêvent d'une campagne anti-tabac efficace. Le Troglodyte mignon chante bien en vue sur une branche, sans se risquer en pleine lumière. Les Pigeons ramiers ont trouvé un studio tout confort pour y élever leur progéniture. Et nous finirons cette balade avec un couple de Canards colvert sénateurs et leurs rejetons. Je finis ma balade en traversant l'hopital de la Pitié-Salpêtrière où je suis surpris de voir un Etourneau sansonnet jouer à "saute-bordure" dans les massifs.

[04 juin 2006] Un petit tour au Bois de vincennes pour profiter du soleil n'empêche pas de sortir avec l'appareil photo... On peut supposer que ça lui fait autant de bien qu'à nous ! Et voilà donc un juvénile de Tadorne casarca. Les Canards colvert prennent un bain. Le Cygne tuberculé fait une sieste mais surveille mon approche. Quant aux Foulques macroules elles se préparent pour Roland Garros !... Et le Canard de Barbarie s'en va tranquillement assister au match, à l'inverse de cet hybride Colvert X Barbarie qui préfère dormir à l'ombre.

[02 juin 2006] La vie éclôt de toute part dans le parc de Bercy, les piaillements de jeunes fusent des fourrés, des ombrages. On ne sait où donner de l'oreille... car c'est l'ouïe plus que la vue qui est sollicitée en ce moment. Les déplacements sont le plus souvent discrets, bien que quelques jeunes novices se laissent aller imprudemment en terrain découvert comme ce tout jeune Moineau domestique dont les ailes vibrent au rythme de ces cris. Les Etourneaux sansonnets qui n'ont pas encore de petits se démènent pour finir de décorer leurs appartements sous l'oeil attentif des canards endormis. Les Gallinules poules d'eau ont offert au monde deux couvées de 5 et 7 poussins. Pas de photos en revanche des Mésanges charbonnières dont les petits passent en file entre mes jambes pour rejoindre leurs parents nourriciers !

 

Abandon d'animaux - Se renseigner auprès de 30 Millions d'AmisCampagne de protection

L'abandon d'un animal de compagnie suscite la colère de 3 français sur 4, probablement la vôtre aussi, qui êtes venu sur ce site naturaliste, pourtant 60 000 chiens et chats sont abandonnées chaque été. En savoir plus avec la Fondation 30 Millions d'Amis.

accueil / archives 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.