Plantes sauvages
accueil / archives 

Août 2006 - Retour de Lozère

Grande moisson d'oiseaux et d'insectes sur les bords du Tarn et de la Jonte, sur les Causses Méjean, Noir et du Larzac...

Les années passent et les observations s'empilent. Les plus curieux d'entre-vous suivront ici mois par mois l'évolution de la vie du site.


Insectes & C°

[31 août 2006] Les Ephémères sont appelées ainsi car, à l'âge adulte, elles ne vivent que le temps de se reproduire. C'est leur seule activité à ce stade et elle ne prennent d'ailleurs plus le temps et la peine de se nourrir. Voici cette ordre pour la première fois représenté sur ce site avec l'Ephemera danica.

[30 août 2006] Les Coccinelles n'ont pas toujours sept points, comme en témoigne cette Coccinelle à quatorze points. Pour celles-ci ce sont bien des Coccinelles à sept points mais l'une est encore jeune et jaune quand l'autre sert de taxi à un ?!...

[29 août 2006] Grâce au travail de détermination de Xavier, voici pleinement identifié le Tabac d'Espagne... qui n'est pas une plante de contrebande mais un beau et grand papillon orangé ! Voici révélé par le même Xavier le Tircis, un papillon orangé également mais à la tonalité plus sombre.

[27 août 2006] J'ai quelques difficultés à déterminer mes papillons avec précision ou certitude, vous pouvez donc m'aider en farfouillant dans cette galerie de papillons inconnus. En revanche j'ai réussi à reconnaître l'Agreste, un papillon aux allures de lichen et avec plus de difficultés Le chiffre, papillon orange à taches noires qui termine cette collection. Passons maintenant aux odonates avec le Gomphe à crochets , une libellule peu farouche et amatrice de bains de soleil. Cette femelle de Cordulégastre annelée surprend par sa méthode de ponte.

[26 août 2006] Voici un criquet gris aux ailes rouges (lorsqu'il vole), probablement un Psophus stridulus. Et d'autres criquets que vous pouvez m'aider à déterminer. Venez ensuite voir cette belle collection de Demoiselles, des Caloptéryx vierges mâles et femelles, dont un magnifique spécimen... qui lit son journal ! Restant chez les Demoiselles vous rendrez visite ensuite à l'Agrion porte-coupe qui "flirte" avec une Libellule.

[25 août 2006] Je ne suis pas mécontent de ce portrait de Grande sauterelle verte mâle qui a eu la gentillesse de poser assez longuement pour offrir des gros plans de qualité. Elle est accompagnée d'une photo de femele de la même espèce.

[24 août 2006] Ayant fait appel à un expert pour déterminer ce papillon, je vous offre ce matin une Bande noire ou Hespérie de la Houque. Animal de l'ombre pris ici en plein soleil, ce "Mille-pattes" au nom très exagéré n'en présente tout de même que trente, c'est le très commun Lithobius.

[23 août 2006] Un coléoptère à la robe rouge orangée, joliment décorée de taches noires ; raté, ce n'est pas la coccinelle mais une chrysomèle, le Clytre du saule. Un autre en habit rayé de rouge et noir, le Clairon des abeilles. Une Cétoine dorée se promène dans ma main et y laisse même une trace !

[22 août 2006] Pour démarrer cette journée, si vous avez quelque connaissance dans ce domaine, vous pouvez m'aider à déterminer cette grosse chenille rousse ainsi qu'une petite chenille grise ondulant sur le lichen d'un rocher. Quant à ce coléoptère cérambicidé, longicorne ou capricorne, que vous l'appeliez Leptura (Rutpela) maculata, Rutpela maculata, Strangalia maculata, Strangalie tâchetée, Lepture tâchetée, ce sera toujours un beau coléoptère jaune à taches noires ! Cet autre coléoptère jaune et noir qui lui ressemble est un Mylabris variabilis.

[21 août 2006] Au sortir de la nuit et avant de partir travailler, voici encore un papillon de nuit, mais qui vole aussi très bien de jour, le Gamma, encore appelé Lambda. Vient ensuite pour ce soir un papillon diurne à déterminer, puis un papillon nocturne à déterminer également. Et avant d'aller me coucher une belle et grosse mouche qui semble taillée dans l'or et le caramel, la Volucella zonaria.

[20 août 2006] Voici une Zygène de la filipendule, un papillon bien peu farouche que vous avez déjà croisé si vous avez regardé les photos de l'Hoplie bleue. Et tant qu'on est dans les zygènes, voici cette fois la Zygène de la bruyère, au rouge éclatant, qui a eu la gentillesse de poser sous tous les angles, un vrai bonheur ! Toujours dans le même genre, et j'ai bien failli la confondre avec la précédente, voici la Zygène d'Occitanie avec son collier blanc qui fait son entrée sur le site. Restons chez les papillons avec ces Demi-deuil dont un individu se fait attaquer par une Araignée crabe. Suit un Flambé, magnifique papillon blanc à rayures noires, décoré de longues "queues" fines, puis un Silène, au camouflage efficace au sol ou sur les troncs d'arbre. Pour terminer la journée, car il est bientôt demain, il me semble naturel de vous offrir un papillon de nuit, la Lithosie quadrille.
Et pendant que je travaille d'arrache-pied sur les insectes de juillet 2006, Alain Ramel m'en rajoute encore (mais je ne lui en veux pas, bien au contraire !) en déterminant une Baccha allongée et un Chrysopilus sp. de juillet 2003.

[19 août 2006] Après avoir mis en ligne les photos d'oiseaux prises au mois de juillet, et vous avoir offert quelques clichés d'une adorable couleuvre aquatique, la Couleuvre vipérine (histoire de changer un peu des oiseaux et des insectes, mais tout est lié ; d'ailleurs le Circaète Jean le Blanc que nous avons souvent observé pendant ces vacances se nourrit de serpents), j'entreprend le traitement des insectes et autres arthropodes. La série démarre avec une Mante religieuse pas encore tout à fait adulte, ma première photo de cette espèce et même de cette famille. Un nouveau coléoptère rejoint les pages de ce site, il est d'un magnifique bleu métallique, céruléen pour tout dire, et se nomme Hoplia caerulea.

Oiseaux

[14 août 2006] Une grande série de photos sur les Vautours fauves en évolution dans les Gorges de la Jonte. La page sera probablement un peu longue à charger, selon le débit de votre accès, car je n'ai pas pu restreindre davantage mon choix et vous offre des vues variées de ces majestueux planeurs. Oubliez les voleries et représentations pseudo-folkloriques qui fleurissent en de nombreuses régions touristiques où les oiseaux ne sont là que pour votre propre plaisir. Ici les oiseaux sont libres et l'effort que vous ferez pour aller à leur rencontre sera amplement récompensé. Vous aurez peut-être en prime la chance de croiser aussi le Vautour moine, présent en plus faible effectif mais plus aussi rare qu'il y a encore quelques années. Il ne vous manquerait plus que de rencontrer le Vautour percnoptère encore trop rare ici et que je n'ai pas eu l'occasion d'observer et encore moins de photographier.

[08 août 2006] Une balade à Peyre en Aveyron où nous allions chercher les Choucas des tours dans la falaise nous révèle aussi une belle compagnie de Craves à bec rouge.

Achat et enregistrement du domaine http://moineaudeparis.fr/ en complément de l'adresse actuelle, les adresses en .fr ayant été rendues accessibles au particulier.

[07 août 2006] Sur les Causses ou dans les Gorges qui les entourent, les Hirondelles de fenêtre sont en pleine activité reproductrice.

[06 août 2006] Un nouveau résident sur ce site avec cette Bergeronnette des ruisseaux rencontrée sur le Béthuzon et la Jonte à Meyrueis. Dans les pins du Causse Noir, les Pinsons des arbres menaient grande fête mais peinaient à se montrer. Dans les villages, comme à Peyreleau ou Meyrueis, le Rougequeue noir n'est pas rare mais reste le plus souvent insaisissable. Dans les villages des gorges et des Causses la Tourterelle turque tient la place que le Pigeon biset domestique occupe dans les villes.

[05 août 2006] Pour démarrer cette série de photos estivales en Lozère, voici tout d'abord le modeste Moineau domestique qui nous rappela dès notre arrivée que celui-ci n'est pas que parisien ! Allons faire quelques courses à Meyrueis... tiens quel est cet oiseau à l'étrange manège aquatique sous ce pont ? Comme un gros merle tricolore qui patauge dans l'eau et se faufile sur les galets... un Cincle plongeur que nous retrouverons plusieurs fois sur le même ruisseau pendant ces vacances et qui fait son entrée sur ce site. Y voici aussi une Bergeronnette grise dont les petits ont éclos et attendent leur repas.

[01 août 2006] Je rentre de vacances et vais progressivement traiter les photos prises à cette occasion. Patience, c'est un gros travail ! Il y en aura pour les amateurs de plumes avec essentiellement des clichés de Vautours fauves que j'ai cotoyés pendant trois semaines, mais aussi du Cincle plongeur ou de Bergeronnettes. Il y en aura aussi pour les amis du petit peuple de l'herbe avec des Punaises, Mouches, Guêpes dont des vidéos étonnantes, Coléoptères, Papillons, Araignées... A très bientôt donc... Et bonnes vacances à ceux qui s'en vont.

 

accueil / archives 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.