La toile des insectes du Québec
accueil / archives 

Août 2007 - Dans les Vosges (suite)

Nombreuses photos de rapaces entre autres à la Volerie des Aigles.

Les années passent et les observations s'empilent. Les plus curieux d'entre-vous suivront ici mois par mois l'évolution de la vie du site.


[30 août 2007] Quelques jours ont été nécessaires (tout au moins quelques soirs, après le travail) pour faire le tri parmi les trop nombreux clichés de Milan noir. Voici donc quelques portraits de ce maître du vol à voile.

[23 août 2007] Si je vous parle du Pygargue à tête blanche cela ne vous dit peut-être rien, bien qu'il fût déjà présent sur ces pages depuis 2003, mais si je vous dis que c'est l'emblême des Etats-Unis, vous avez déjà en tête qu'il s'agit d'un aigle majestueux. Venez le voir cette fois en plein vol.

[20 août 2007] Le Pygargue vocifère fait aussi son entrée sur ce site. C'est un grand aigle pêcheur africain aux cris puissants surnommé "la voix de l'Afrique". C'est dire qu'il n'a pas usurpé son nom.

[15 août 2007] Encore un nouveau rapace sur ce site avec l'entrée du Vautour de Rüppell. Vous lui trouverez un air de déjà vu si vous connaissez les Vautours fauves car il leur ressemble beaucoup, mais le Rüppell vit en Afrique. Il est suivi par un autre vautour africain qui fait également son entrée sur le site, le Vautour à tête blanche, dont vous verrez que la tête n'est pas aussi blanche qu'on pourrait le croire. Celui-ci, vous le connaissez déjà, je vous l'ai présenté en Lozère, c'est le Vautour fauve. Quittons les vautours, mais pas les rapaces, avec l'entrée sur le site (que de nouveautés ce mois-ci !) de la Bondrée apivore, un rapace original qui passe souvent inaperçu, le plus souvent confondu avec la Buse variable ; celle-ci ne vient pas d'une volerie mais vit en pleine nature, découverte en lisière de forêt vosgienne.

[13 août 2007] Ce n'est pas une nouveauté que je vous présente ce matin mais un vieil habitué de nos vacances en Lozère, un grand maître des cieux caussenards, le Vautour moine que nous avons retrouvé à la Volerie des Aigles. Le plaisir de le voir est un peu diminué par sa captivité mais ne boudons pas l'occasion de l'observer de tout près.

[12 août 2007] L'Aigle bateleur ou Bateleur des savanes est le 25ème rapace à faire son entrée dans mes galleries de portraits. Le voici suivi du Condor des Andes que nous ne verrons qu'au sol malgré ses immenses capacités de planeur. Le Grand-duc d'Europe ou Hibou Grand-duc, plus grand rapace nocturne, déjà présent sur ce site, nous fait cette fois un joli numéro d'intimidation.

[11 août 2007] Que des nouveautés ces jours-ci avec l'entrée sur le site du Faucon sacre, un grand faucon qui peuple une large gamme de régions mais pas nos contrées. L'Aigle ravisseur arrive à son tour, ce pirate du ciel ne dédaigne pas la compagnie des vautours. Le Messager sagittaire ne sait pas très bien s'il doit prendre ce nom ou garder celui de Serpentaire ou de Secrétaire, mais ce n'est peut-être pas son souci primordial !

[10 août 2007] C'est encore un nouveau rapace (pour ce site) que j'offre aujourd'hui à votre curiosité avec la Buse aguia, venue de l'Amérique du sud.

[09 août 2007] Voici, pour démarrer une série sur les rapaces photographiés à la Volerie des Aigles, quelques portraits du Vautour percnoptère. Vous y verrez comment il manie le marteau. Je suis heureux que ce rapace fasse ainsi son entrée sur ce site car il vient compléter la série des Vautours présents en France avec le Vautour fauve et le Vautour moine. Il ne manquerait plus que le Gypaète barbu pour avoir la série complète.

Cigogne blanche[05 août 2007] Je vous l'avais annoncé, un des clous de cette gallerie estivale est constitué par une série de portraits au nid et en vol de ces grands voiliers alsaciens que sont les Cigognes blanches. Une région qui les accueillait en grand nombre jusqu'au début du XXème siècle qui a bien failli les voir disparaître. Venez les découvrir avec moi, tant dans leur milieu naturel que dans le centre de réintroduction qui leur est consacré. Découvrez comment les Hérons gardeboeufs cohabitent au plus près avec ces grandes dames emblèmatiques.

[04 août 2007] Dans les Vosges comme partout les hirondelles ont une affection particulière pour les fils électriques, et pas seulement pour les rassemblements de fin d'été. Les jeunes s'y installent comme à la cantine pour attendre leurs repas. Voici donc une gallerie de portraits de jeune Hirondelles rustiques. Une deuxième espèce d'hirondelle est aussi bien présente, c'est l'Hirondelle de fenêtre, dont les nids garnissent régulièrement les rebords de toits. Dans cette région j'ai eu la surprise de constater que, aussi bien en ville qu'en rase campagne, le Rougequeue noir est presque plus courant que le Moineau domestique, sans toutefois en avoir la familiarité.

accueil / archives 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.