Les insectes
accueil / archives 

Mai 2008 - Le magazine 'Terre Sauvage' parle de moi

L'évènement du mois ? Une expédition corifienne à la recherche de la nidification de la Bergeronnette parisienne.

Les années passent et les observations s'empilent. Les plus curieux d'entre-vous suivront ici mois par mois l'évolution de la vie du site.


[29 mai 2008] Toujours lors du pique nique de l'expédition Bergeronnette des ruisseaux une Mésange bleue arpente en tous sens le même mur que le Grimpereau cité ci-dessous. Elle aussi y a trouvé sa pitance, vérifiez...

[27 mai 2008] Lors de l'expédition Bergeronnette des ruisseaux et de son pique nique de clôture l'occasion nous fut donnée d'observer un Grimpereau des jardins menant sa quête alimentaire non sur les arbres du quai mais sur les murs. L'un des clichés montre d'ailleurs que cette quête ne fut pas vaine...

[26 mai 2008] Début mai, une chenille, que je n'ai pas encore identifiée, balançait ses couleurs de veuve dans la lumière de Saint Valéry en Caux. Vous pouvez m'aider à trouver son nom...

[23 mai 2008] Quelques photos de Choucas des tours, ici hors des tours mais sur les falaises d'Etretat et sa plage de galets. Ces clichés viennent accompagner à quelques jours près un individu de même espèce, parisien de son état, pensez à dérouler la page pour découvrir les choucas marins.

[21 mai 2008] Sur les falaises d'Etretat, de jolis chants s'élevaient des ronciers début mai, provenant entre autres de la Linotte mélodieuse. La Fauvette grisette, si elle n'a pas la même richesse de mélodie, a une bien jolie voix aussi, bien installée sur son poste de chant.

[20 mai 2008] Voici les photos des Bergeronnettes des ruisseaux rencontrées lors de l'expédition Corif du 11 mai. Jeunes et adultes sur les quais de la Seine en traversant Paris.

[19 mai 2008] Quelques photos du Pinson des arbres et de sa femelle prises lors d'une séance de lecture de bague au Jardin du Luxembourg, à Paris, samedi matin. Outre des attitudes sympathiques et une jolie surprise avec un Pinson gourmet, j'en profite pour vous expliquer comment lire la bague d'un tel oiseau sans le capturer, tout en douceur.

Terre Sauvage mai 2008[14 mai 2008] J'ai acheté le magazine Terre Sauvage de ce mois (n°238), consacré à la Fête de la Nature, sur les conseils de mes amis ornithos du Corif qui ont été sollicités à l'occasion du dossier "Paris à tire-d'aile" et qui ont pu apprécier le sérieux journalistique de son auteur. A ma grande surprise je me retrouve en première place dans la liste des sites internet cités en référence. Restons modeste, mais ça fait toujours plaisir ! Noter que l'adresse du Corif, cité également, ainsi que la LPO, n'est plus bonne, il faut lire http://www.corif.net/, mais vous l'auriez trouvée sur ma page d'accueil. Ce dossier est magnifiquement illustré des aquarelles de Denis Clavreul.

[12 mai 2008] Me revoilà... Je me suis offert une petite escapade à la mer et je vous parlerai très prochainement des oiseaux que j'ai pu photographier aux falaises d'Etretat essentiellement. Des espèces communes, comme chacun peut en voir à condition d'ouvrir simplement les yeux et les oreilles. Dans la foulée je suis allé au Parc de Bercy pour y suivre "mes" oiseaux puis j'ai participé avec quelques amis ornithos du Corif à une expédition destinée à découvrir les preuves ou indices de nidification de la Bergeronnette des ruisseaux le long de la Seine à Paris intra-muros. Quatre commandos, chacun sa rive et son sens de marche, partant du Pont National ou du Pont de Garigliano pour aller pique-niquer au centre de Paris ; il faut bien poser les jumelles pour un moment convivial (mais les garder à portée de main en cas de surprise). Il va donc me falloir quelques jours pour dépouiller les centaines de photos prises à ces occasions. Pour commencer, et puisque j'ai pris le nom de cette espèce pour nommer mon site, rendons-lui hommage : voici le Moineau domestique qui se souvient d'Henri IV. Et puis en attendant les photos de bord de mer, restons encore un peu à Paris car je privilégie aujourd'hui mes amis Corifiens avec les souvenirs de notre expédition. Voici donc la première espèce rencontrée ce matin-là : le Goéland gourmand. Une première Bergeronnette des ruisseaux nous attend un peu plus loin, mais patience, voici encore un hors-d'oeuvre avec ce Choucas des tours aux abords du pont de Sully qui mérite que nous levions la tête vers lui. Au passage, notez que je vous avais promis quelques nouveautés, cette page est agrémentée d'une carte de situation (merci Google) pour ceux dont la géographie parisienne laisse à désirer. Les pages à venir se verront ainsi enrichies au besoin.

[1er mai 2008] A la suite de la série précédente voici une série de beaux portraits (en toute modestie) de la Poule d'eau toute occupée à sa toilette, éclaboussant joyeusement sa salle de bain.

accueil / archives 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.