tela-orthoptera
accueil / archives 

Janvier 2009 - Quand les frimas s'installent, les oiseaux profitent de la chaleur des villes.

Paris sous la neige une semaine durant, ce n'est pas si courant, et cela donne lieu à des photos inhabituelles.

Les années passent et les observations s'empilent. Les plus curieux d'entre-vous suivront ici mois par mois l'évolution de la vie du site.


[11 janvier 2009] Quand les frimas s'installent, les oiseaux profitent de la chaleur (même toute relative) des villes. Si la rencontre avec un goéland ou une mouette dans Paris n'a rien d'exceptionnel, il faut noter que leur présence est encore plus nette en ces jours de neige. Ainsi ces Goélands argentés immatures s'envolant sur fond de monuments parisiens et ces Mouettes rieuses, tranquillement alignées près de Notre-Dame. Les Pigeons (que l'on n'ose plus dire biset) gonflent leur plumage et prennent leur mal en patience pour lutter contre la froidure de l'air. Les Corneilles noires, sauf à être en vitrine, ne sont pas non plus à la fête dans le froid. Les Moineaux domestiques qui mènent grand branle au pied de Notre-Dame semblent moins affectés.

[6 janvier 2009] Raté ! Vous ne verrez pas la photo du Courlis cendré que j'ai surpris dans le parc de Bercy ! Me promenant le long du parc, par l'allée qui le surplombe du côté de la Seine, quelle ne fut pas ma surprise de voir s'envoler des pelouses, dérangé par quelques jardiniers au travail, un oiseau brun au long bec arqué. Ma première impression fut celle d'un Courlis... mais la probabilité d'en rencontrer un dans Paris était tellement faible que je me forçais à effacer cette idée... sans pouvoir la remplacer par une autre hypothèse. Pas le temps de lever l'appareil photo, mais à ma description, cette observation est confirmée par mes amis ornithos qui relèvent une fréquentation en hausse de cette espèce dans la région ces derniers jours. Voilà une coche peu banale pour débuter l'année ! A défaut de Courlis, donc, voici tout de même quelques Pies bavardes (mais pas trop) sur la même promenade.

BONNE ANNEE A TOUS QUI PASSEZ EN CE LIEU, VISITEURS D'UN JOUR OU AMIS FIDELES.

accueil / archives 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.