Annuaire de sites naturalistes
accueil / archives 

Novembre 2010 - Rajeunissement de la charte graphique et retard estival

Je refais papiers et peintures dans la maison, le site profite des mêmes travaux. J'en profite même pour rattrapper un peu mon retard estival.

Les années passent et les observations s'empilent. Les plus curieux d'entre-vous suivront ici mois par mois l'évolution de la vie du site.


[30 novembre 2010] Pour changer un peu des oiseaux et des insectes, après les Lézards, voici le Loir gris qui nous a honoré de sa présence cet été, en famille, adultes et jeunes.Il faut dire aussi qu'on a tout fait pour ça !
Nous sommes aussi passé cet été re-re-re-voir les Chevaux de Przewalski sur cette partie du Causse Méjean où l'on semble aborder une petite Mongolie.
Revenons aux insectes avec une grande chanteuse généreuse de sa voix mais pauvre en prestation scénique, la Cigale grise ou Cicada orni.

[29 novembre 2010] Quelques portraits du Lézard des murailles et du Lézard vert.

[27 novembre 2010] Quelques photos de grosses mouches dorées prises sur le Causse Méjean et au chaos rocheux de Montpellier le vieux entrent dans la galerie des diptères indéterminés. Il faut effectivement un examen très attentif d'un oeil expert pour identifier ces diptères dont beaucoup d'espèces se ressemblent de trés près. Avis aux amateurs !

[26 novembre 2010] Une photo supplémentaire pour l'Agreste, un papillon aux couleurs de lichen, Hipparchia semele. Son cousin Sylvandre ou Hipparchia fagi entre à son tour dans la galerie.

[25 novembre 2010] La guêpe fouisseuse Bembix rostrata a fait couler beaucoup d'encre et remué bien des méninges jusqu'à se faire débaptiser. C'est donc un proche cousin, le Bembix tarsata qui entre à sa place dans la galerie des hyménoptères.

[22 novembre 2010] • Commençons cette journée par l'entrée en piste d'une nouvelle guêpe fouisseuse : le Bembex à rostre ou Bembix rostrata.
• Continuons avec l'entrée sur le site, également pour la première fois, d'une mante aux allures encore plus fantastiques que la Mante religieuse, l'Empuse commune ou Empusa pennata , coiffée de son chapeau médiéval.
• L'insecte suivant vous le connaissez déjà, mais jamais vu d'aussi près, c'est une éphémère ou Mouche de mai, Ephemera danica.
• Encore un petit nouveau avec cet étonnant papillon de nuit qui, en plein été, se camoufle étonnament en feuille morte ! C'est la Feuille morte du chêne ou Gastropacha quercifolia.
• C'est la journée des nouveautés avec le Bombyx argentin ou Spatalia argentina, encore une fois un papillon nocturne. C'est fini pour ce matin.
• L'après-midi démarre sur un oiseau pour changer un peu. Voici le Rougequeue noir, un beau mâle chanteur sur le bord du chemin.
• Pendant qu'on en est aux oiseaux, passons du petit à l'immense avec une visite aux Vautours fauves sur leur lieu de réintroduction lozérien, à Cassagnes.
• Je rappelle qu'aux delà de six pattes, un arthropode n'est plus un insecte. Les arachnides en ont huit, ici on en observe trente ! Il s'agit d'un myriapode et plus précisément de la Scutigère véloce que vous avez déjà probablement rencontrée sur ce site.
• D'autres espèces arrivent peut-être encore dans le courant de la journée, sinon demain, car j'ai traité une bonne quantité de photos hier...

[21 novembre 2010] • Jeudi dernier je vous parlais du Barbitiste des bois, le revoici à la fenêtre de mon gîte cet été.
• Je vous parlais également de la larve de la Criocèle de l'Asperge, voici quelques explications sur la présence des oeufs que vous avez pu observer sur celle-ci.

[19 novembre 2010] Au gré des corrections suggérées par mes visiteurs, un très beau papillon fait son entrée sur le site, le Machaon, que j'avais, sans l'examen attentif que je cherche pourtant à m'imposer, classé dans les Flambés auquel il ressemble beaucoup.

[18 novembre 2010] • Correction d'une sauterelle mal identifiée, le Barbitiste languedocien devient un Barbitiste des bois.
• De plus un criquet inconnu trouve son nom à très peu de risque d'erreur près : il s'agit très probablement de Euchorthippus declivus.
• Un papillon inconnu trouve aussi son nom et fait ainsi son entrée en tant que nouvelle espèce sur ce site, c'est l'Hermite.
• Restons dans les papillons pour corriger la page du Brintesia circe où siégeaient à tort deux Hipparchia sp. qui trouvent une place plus adéquate.
• Je corrige ensuite un canard, un Tadorne casarca qui s'était malenconteusement mélangé dans les Dendrocygnes fauves.
• Un criquet inconnu se retrouve baptisé Euchorthippus declivus ou si vous préférez, Criquet des mouillères.
• Un autre orthoptère trouve une partie de ses papiers et va se ranger sur la page des Calliptamus sp..
• Trois araignées ont été déterminées par mes visiteurs experts. Une Linyphia triangularis rejoint une copine (dont la détermination est d'ailleurs sujette à caution) sur la page adéquate, et deux autres font leur entrée : Tetragnatha sp. et Theridion sp.
• Comme c'est une grande journée de mise à niveau (je rattrappe mon courrier en retard !) voici encore une «chenille» qui se révèle être une larve de la Criocèle de l'Asperge et qui fait son entrée sur le site en attendant que je trouve aussi l'adulte.

[17 novembre 2010] • Encore une nouveauté technique sur le site : vous pouvez dorénavant vous abonner au flux RSS pour être tenu au courant des dernières actualités. Vous trouverez en bas de page une icône sur laquelle cliquer pour vous abonner avec votre lecteur Rss préféré. Certains navigateurs vous le proposeront aussi près de leur barre d'adresse.

[7 novembre 2010] Je vous gâte dès le réveil, non seulement je vous offre un petit bijou de coléoptère mais je replonge dans mes documentations pour en corriger la page déjà existante, voici le Clytre du Saule ou Clytra laeviuscula ou plus prudemment UN Clytre, dont on évitera de s'avancer sur l'espèce précise sans un examen approfondi à la loupe car il existe, avec l'avancée des connaissances, un risque de confusion avec une espèce proche, C. espanoli.

[6 novembre 2010] Maintenant que le site a fait peau neuve, je reprends mes travaux photographiques avec un plaisir renouvelé, les nouveaux clichés venant prendre place dans un cadre plus agréable.
• En ce jour de mon anniversaire de mariage, je dédie ces deux photos de Vautours fauves à ma femme qui les aime tant.
• Je les fais suivre d'un autre oiseau dont nous raffollons tous les deux : le Grand corbeau. Elles ne sont malheureusement pas d'une grande qualité mais témoignent de notre rencontre avec le plus grand de nos corvidés que l'on ne confond plus avec la Corneille lorqu'on a eu la chance de le croiser au moins une fois.
• Pour terminer cette journée de reprise et avant que d'aller au restaurant fêter dignement un anniversaire qui de plus marque notre première année passée en notre nouvelle demeure (pour ceux qui ont suivi mes pérégrinations) voici quatre photos d'une superbe Libellule qui m'a donné du fil à retordre question détermination. Son faciès valait bien cette peine, voici l'Onychogomphe à crochets.

[5 novembre 2010] En haut ou en bas de page, suivez les petites fourmis qui vous conduisent sur les pages précédentes et suivantes d'une même rubrique. Ainsi vous feuilleterez le site comme un livre selon votre désir. Question de goût et de confort pour chacun donc.

[4 novembre 2010] Quelques jours mis à profit pour rajeunir un peu la charte graphique du site en espérant qu'elle vous plaise. Depuis deux ans que la précédente était en place, elle n'était plus tout à fait au goût du jour. N'hésitez pas à me faire part de quelque difficulté d'usage que cette nouvelle mouture pourrait vous occasionner.

[1er novembre 2010] J'ai passé ces trois derniers jours à réviser toutes les pages du site afin de leur donner une lisibilité plus agréable. Vous pouvez dorénavant donner votre avis sur toutes les photos du site.

accueil / archives 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.