Histoires naturelles
accueil / archives 

Avril 2011 - C'est le printemps

Insectes et oiseaux s'éveillent et s'activent. L'homme que je suis en fait autant, mais ayant dépassé le demi-siècle ma préoccupation n'est plus la reproduction ! Je ressors mon matériel d'observation et de photographie.

Les années passent et les observations s'empilent. Les plus curieux d'entre-vous suivront ici mois par mois l'évolution de la vie du site.


[30 avril 2011] Quelques experts diptériens se sont penchés sur une grosse mouche dorée que je ne savais pas identifier et Machimus chrysitis fait son entrée sur le site.
Pour ceux qui n'apprécient qu'à moitié, voire moins, les "bêbêtes", voici maintenant quelques oiseaux, en commençant par le Merle noir au chant si mélodieux. Le suivent à quelques mètres de là quelques Chardonnerets élégants, maquillés comme il se doit.

[29 avril 2011] Un bourdon qui n'en est pas un promène sa longue trompe au bords des étangs, c'est le Grand bombyle ou Bombylius major qui fait son entrée dans les pages des diptères. Une exuvie dont j'aimerais bien déterminer l'insecte propriétaire, à vous de m'aider... Un lézard qui comme tout le monde profite de ce mois d'avril tout en chaleur précoce.

[26 avril 2011] Je commence cette journée par une Oie domestique dite cygnoïde ou de Guinée, habituée des berges et des quais de mon village d'adoption. Je continue, alors que les cloches de notre église sonnent midi à pleine volée, avec quelques photos de Sterne pierregarin ; une espèce bien mal représentée encore sur ce site avec des photos de piètre qualité malheureusement.

[25 avril 2011] Petite promenade aux bords des étangs à pêche et rencontre avec le Sialis de la vase. Je profite de cette publication pour déplacer cette espèce dans l'ordre qui lui est maintenant assigné car la classification évolue au gré des connaissances scientifiques. Les Sialis ne sont plus de nos jours intégrés aux Névroptères mais aux Mégaloptères. Le menu des insectes a aussi été corrigé en conséquence. Et comme il n'y a pas que les insectes dans la vie, voici une famille de Canard colvert dont la vue des cannetons est toujours un régal. Continuons le tour de l'étang pour tomber sur une coccinelle qui fait son entrée sur le site, celle-ci est une Coccinelle à treize points, Hippodomia 13 punctata.

[24 avril 2011] En attendant de fouiller plus avant la campagne je profite déjà de ce qui vient dans ma cour dont le bassin, les nombreuses jardinières et les bacs à arbustes attirent insectes et oiseaux. Voici une mouche qui fait son entrée sur le site, la Mouche de la saint Marc, Bibio marci. Pour suivre, une éphémère que j'ai déjà rencontrée, Ephemera danica, qui semble apprécier le bassin en demi tonneau dans lequel se trouvent probablement quelques larves. Et une éphémère cachée dans l'ombre et qui tient à conserver l'anonymat !

[17 avril 2011] Petite sortie sans prétention aux alentours, histoire de reprendre l'appareil photo en main et de ré-affuter le regard. Voici tout d'abord un nid de Foulque macroule avec ses oeufs, puis les premiers Agrions de la saison avec une demoiselle qui répond au nom si poétique de Petite nymphe au corps de feu. Celle-ci fait son entrée sur le site ce qui représente pour moi une sortie de haut intérêt pour une première saisonnière ; voilà un encouragement qui devrait vous faire espérer une suite prochaine ! L'Agrion suivant est depuis sept ans déjà dans la galerie des odonates, mais il reste toujours aussi élégant donc digne d'une nouvelle photo, c'est Ischnura elegans ou l'Agrion élégant. Ce qui reste encore une première toutefois c'est de voir enfin sa femelle ; décidément une bonne journée.

C'est le printemps, mes travaux sont bien avancés, je vais pouvoir m'octroyer un break de ce côté là sans trop de scrupules ! La maison est confortable et plaisante... c'est donc, paradoxalement, le moment d'en sortir !

 

Janvier à Mars 2011

Hibernation ? Que nenni braves gens, pour ce qui est de la photo je vous l'accorde, je vous ai laissé dans un silence total. Il me fallait me consacrer essentiellement à l'aménagement et la déco de mon nouvel habitat. Pas si nouveau que ça diront ceux qui suivent... c'est vrai j'y suis maintenant depuis un an et demi, mais rien de bon ne se fait en un jour !

accueil / archives 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.