OPIE Anthidies
accueil / archives 

Juillet 2011 - Balades icaunaises et limitrophes

Le Parc animalier de Boutissaint enrichit la section des mammifères. Saint Julien du Sault offre des insectes. Quelques papillons au Lac d'Orient. Découverte de la Réserve Naturelle de La bassée. Et quelques travaux pour rattrapper des retards dûs à la période de déménagement.

Les années passent et les observations s'empilent. Les plus curieux d'entre-vous suivront ici mois par mois l'évolution de la vie du site.


[31 juillet 2011] Première sortie à la Réserve Naturelle de La bassée, dans le sud de la Seine et Marne ; une réserve dont je vous reparlerai plus en détail prochainement et dont j'aurai l'occasion plus que probable de présenter quelques spécimens d'insectes et d'oiseaux. C'est à deux pas de chez moi et la diversité semble prometteuse. Commençons par une fine libellule, ou plus exactement une demoiselle, dont l'espèce fait son entrée pour la première fois sur ce site ; voici un couple de Leste vert ou Lestes viridis.

[27 juillet 2011] Attention, avis de grand frais ! Je remonte mon retard jusqu'en janvier 2010, et nous étions sous la neige pour voir passer les Grands cormorans sur l'Yonne. Même période, même météo, mais dans l'Ain cette fois, avec des Tarins des Aulnes au balcon.

[26 juillet 2011] Ceux qui ont suivi mes péripéties savent que j'ai déménagé en fin 2009. Depuis, quelques nombreux et longs mois se sont écoulés à consacrer mon énergie et mon temps libre à bien d'autres occupations que la photographie ! Les choses se calment et je peux commencer à rattraper un retard sournoisement accumulé. Voici un premier sujet qui nous remet bien dans ce contexte puisqu'il s'agit d'un évènement de notre commune survenu trois mois seulement après notre installation ; un lacher de Pigeons voyageurs.

[25 juillet 2011] Le mois dernier lors d'une balade au Lac d'Orient, quelques papillons s'étaient imprudemment jetés sous mon objectif, dont ce Citron ou Gonepteryx rhamni dont je ne saurai dire s'il est tout à fait mûr !... Revoici la Piéride du Chou, présentée il y a quelques jours.

[24 juillet 2011] C'est pour moi l'année des libellules avec l'entrée d'une nouvelle espèce, commune, noire et jaune, le Gomphe gentil ou Gomphus pulchellus.

[23 juillet 2011] J'avais déjà en magasin la Piéride du Navet et celle de la Rave, voici qu'entre à son tour la Piéride du Chou ou Pieris brassicae. Pour ceux à qui ces noms ne disent rien, je précise tout de suite qu'il s'agit d'un Papillon que tout le monde a déjà croisé, mais qui se soucie de son nom, à part les jardiniers éventuellement ?

[22 juillet 2011] En juin je vous avais présenté l'Orthetrum réticulé ou Orthetrum cancellatum, avec une probable femelle, voici le couple réuni montrant cette fois-ci le mâle.

[17 juillet 2011] Quelques insectes à présent en commençant par ce congrès de Bousiers. Les Demoiselles, comme ces Agrions jouvencelle, ont choisi de se déplacer en tandem volant. Une Tipule (ou Cousin) joue à cache-cache dans la pénombre du sous-bois en tournant autour de sa branche morte. Ces bestioles sont si difficiles à identifier précisément sur photo que j'ai regroupé les précédentes sur une unique page consacrée au genre, Tipula sp., les espèces étant éventuellement suggérées quand des critères discriminants sont vraiment apparents.

[15 juillet 2011] Je termine cette série de mammifères avec les Sangliers pour lesquels nous avons, ma femme et moi, une sympathie particulière dont vous découvrirez la raison à la lecture des anecdotes que je rappelle sur cette page.

[15 juillet 2011] En enclos, avec les Bisons d'Europe que je vous ai présentés il y a quelques jours, ou bien en semi-liberté dans le parc, on trouve aussi à Boutissaint des Daims, sous leur forme tachetée la plus courante, mais aussi de forme sombre ou pâle.

[11 juillet 2011] L'enclos suivant permet d'observer, mais rapidement car ils sont craintifs et s'éloignent des clôtures, les Mouflons de Corse. Agneaux et brebis, couleur mise à part, rappellent beaucoup le Mouton domestique, avec raison puisque celui-ci descend de ceux-là. Le mâle toutefois arbore des cornes imposantes qui prennent toute leur importance au moment du rut.

[10 juillet 2011] Continuons la visite avec le Cerf élaphe et sa famille. Certains sont en enclos mais quelques individus se promènent en semi-liberté dans le parc et vous pouvez les croiser sur les chemins où ils se promènent tout comme vous.

[9 juillet 2011] La visite du Parc de Boutissaint commence par l'enclos des Bisons d'Europe. Il y a une vingtaine d'années je n'y connaissais que deux individus mâle et un jeune. Aujourd'hui la population a doublé. Ils ne sont donc pas nombreux mais ils ont toute leur place dans la population mondiale, tant celle-ci est faible.

[6 juillet 2011] Ce week-end, lors d'une balade icaunaise, ma femme et moi sommes survolés par une Bondrée apivore, il y avait longtemps que je n'avais pas croisé ce rapace et bien sûr je n'étais pas équipé du bon objectif ; tant pis le plaisir de l'avoir de nouveau observé est là quand même. Le long de la berge de l'Yonne, une Gallinule poule d'eau s'envole en courant sur l'eau. Un peu plus loin, rencontre avec une famille de Cygnes tuberculés. Le week-end précédent, ma femme et moi sommes allés faire un tour au Parc animalier de Boutissaint, à l'extrême sud de notre département d'adoption, l'Yonne. Je vais vous offrir dans les prochains jours, une fois n'est pas coutûme, des photos de mammifères, mais avant de quitter momentanément les oiseaux, commençons notre visite par un hochement de queue de bienvenue de la Bergeronnette grise et un rapide passage du Serin cini.

[3 juillet 2011] Près de Saint Julien du Sault, mais sur l'autre rive de l'Yonne, sur le chemin de halage aux abords de Armeau, première rencontre photographique avec le Gomphe à pinces ou Onychogomphus forcipatus qui fait donc son entrée sur le site et rejoint son proche cousin le Gomphe à crochets. Tous deux sont de grandes libellules au corps noir et jaune. Au Lac d'Orient, près de Troyes, une randonnée est aussi l'occasion de surprendre un Grèbe huppé au nid. A quelques pas de là, une Foulque macroule fait de même, pas plus gênée par les bateaux.

[2 juillet 2011] Hier après-midi, une rencontre inattendue avec une guêpe américaine emportant sa proie au nid dans les rues de Saint Julien du Sault ; Isodontia mexicana fait son entrée sur le site et ce sont près de vingt espèces différentes d"hyménoptères que je vous présente désormais. Déjà, sur un parking du village, à peine sorti de la voiture, je pointais mon objectif vers un buisson de Lavande parcouru de Flambés, un superbe papillon délicatement orné.

accueil / archives 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.