La toile des insectes du Québec
accueil / archives 

Septembre 2011 - Retour de vacances

Votre Moineau de Paris a pris trois semaines de vacances dont deux en Lozère. A son retour il a repris la randonnée avec son club local. Tout ça pour vous dire que les photos de cette période vont arriver dans les mois suivants, au rythme des disponibilités pour les traiter.

Les années passent et les observations s'empilent. Les plus curieux d'entre-vous suivront ici mois par mois l'évolution de la vie du site.


[25 septembre 2011] Journée consacrée à la randonnée et clin d'oeil au retour à mes amis de la Persévérante Pontoise avec cette photo de Mante religieuse qui nous a offert un spectacle pendant le repas de midi ! Nous sommes plusieurs à nous être demandé ce que pouvait bien être cette chenille traversant nonchalamment le chemin malgré le danger que représentaient nos quarante pieds... c'est une Pudiponde, chenille du papillon nommé Patte étendue, autrement dit et en latin comme il se doit Calliteara pudipunda ou Elkneria pudipunda pour les plus spécialistes. C'est la 66ème espèce de papillon à entrer sur ce site, et c'est un coup de chance puisque je n'étais pas parti aujourd'hui à... la chasse aux papillons ! Et pour finir, encore une nouveauté avec cette troisième espèce d'Opilion, ou de Faucheux, un probable Mitopus morio.

[18 septembre 2011] Le Moineau de Paris est rentré d'une quinzaine de jours de vacances au carrefour de la Lozère, de l'Aveyron et du Gard. Il lui faut maintenant trier les photos d'oiseaux, d'insectes, de reptiles... et les mettre en page pour vous les soumettre. Tout cela va se faire au fil des semaines à venir, vous laissant le temps de digérer chaque nouveauté et de revenir en pêcher quelqu'autre quelques jours après. A très bientôt donc.

accueil / archives 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.