Annuaire de sites naturalistes
accueil / archives 

Octobre 2011 - Retour de vacances (suite)

Votre Moineau construit son bureau et les étagères où ranger ses guides pendant qu'il ne fait pas trop froid dans son atelier. Les photos de vacances prennent donc un peu de retard... mais je prends quand même le temps de vous faire quelques cadeaux.

Les années passent et les observations s'empilent. Les plus curieux d'entre-vous suivront ici mois par mois l'évolution de la vie du site.


[16 octobre 2011] Début septembre la Zygène de la Bruyère ou Zygaena fausta était encore bien présente dans les Gorges de la Jonte alors que sa période d'activité se termine généralement vers la mi-août. La chenille du Bombyx de la Ronce, Macrothylacia rubi, arrivée à pleine maturité, s'apprêtait à entrer en hibernation mais profitait encore des chauds rayons de soleil de cet été tardif. Et je termine cette journée en vous proposant un de mes oiseaux préférés, la Bergeronnette grise, chassant au bord de la rivière.

[14 octobre 2011] En passant par Ste Eulalie de Cernon, visite du Reptilarium du Larzac, pythons, boas, varans, lézards... Pendant que vous serez dans cette rubrique vous découvrirez que j'ai mis en ligne plusieurs dossiers consacrés à nos balades, randonnées et visites, et pas seulement sur cette région des Causses. N'hésitez pas à emprunter nos pas.

[13 octobre 2011] Le Machaon ou Papilio machaon, également appelé Grand Porte-Queue, est un grand papillon diurne vêtu de noir et blanc réhaussé de bleu et rouge, dont les "queues" sont plus courtes que chez le Flambé avec lequel on le confond aisément au premier coup d'oeil.

[11 octobre 2011] Une Coccinelle asiatique Harmonia axyridis est entrée dans la chambre de notre gîte lozérien à la mi-septembre, montrant sa continuelle expansion sur presque toute la France. Une chambre très appréciée des insectes, on est en pleine nature, pour preuve cette Grande sauterelle verte ou Tettigonia viridissima, qui s'est laissée photographier sous toutes les coutures.

[9 octobre 2011] Encore une nouveauté et toujours dans les papillons de nuit avec cette Mariée ou Catocala nupta, toute de gris vêtue à l'exception de ses dessous rouges et noirs. A Laroque, village de l'Hérault, les Pigeons de ville se rapprochent du Pigeon biset original, tout au moins en matière de comportement. Dans notre gîte de vacances nous avons retrouvé cette année nos petits amis les Loirs gris. Clin d'oeil et message personnels à Pierre : interdiction absolue de les chasser de là, ils font partie intégrante de nos séjours !

[8 octobre 2011] Un coléoptère perdu au fond d'une grotte, "sauvetage" d'une Petit biche ou Dorcus parallelipipedus, une nouveauté dans ma collection de coléos. Une deuxième nouveauté dans la même journée, je vous gâte trop ! Cette fois c'est un lépidoptère rhopalocère, ou plus simplement un papillon de nuit. La Phalène perlée ou Campaea margaritata est d'un vert bleuté délicat qui lui a donné son autre nom vernaculaire, plus courant, de Céladon, en rapport avec la porcelaine de Chine de même couleur.

[5 octobre 2011] Une compagne de chambre qui ne plairait pas à tout le monde, une probable Tégénaire forestière ou Tegenaria silvetris, dont ma femme a tenté de se faire une copine.

[2 octobre 2011] A la Lavogne de Drigas, la Notonecte fait-elle partie des proies de la Couleuvre à collier ? Et ces têtards ?

[1er octobre 2011] Pour commencer ce mois qui semble continuer l'été indien dont chacun se régale, je ne reste qu'un moment devant mon ordinateur avant d'aller profiter du soleil. Et puisqu'il fait encore chaud je vous invite au bord d'une mare, en Lozère, à Drigas, pour y découvrir de petits habitants discrets. J'y cherchais des insectes, je suis tombé sur une Couleuvre à collier et un Triton.

accueil / archives 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.