Tela Insecta
accueil / archives 

Janvier 2012 - Insectes d'automne et oiseaux d'hiver

Je trouve un peu de temps pour mettre enfin en ligne les photos de cet automne, notamment à la Réserve de la Bassée. Le soleil froid de janvier m'incite à sortir l'appareil en quête d'oiseaux, de jolies rencontres.

Les années passent et les observations s'empilent. Les plus curieux d'entre-vous suivront ici mois par mois l'évolution de la vie du site.


[24 janvier 2012] Dans le soleil du mois d'août, une petite araignée de rien du tout s'est mise en tête de barrer l'accès de ma cave sans autorisation. Cela valait une amende ; il lui en a coûté une séance de pose. Je vous laisse en face à face, les yeux dans les yeux, avec Miss Araneus diadematus. Si son nom savant ne vous dit rien, vous reconnaîtrez pourtant au premier coup d'oeil la très commune Epeire diadème que vous ne connaissez peut-être pas dans une si grande intimité.

[22 janvier 2012] Après le Crocothémis écarlate, voici l'Orthetrum réticulé, grosse libellule bleue et non rouge comme la précédente. Puis vient à nouveau une libellule rouge mais au corps plus fin épaissi en massue, un Sympétrum sanguin. En plus des libellules nous avons aussi croisé un très joli coléoptère longicorne, un Lepture doré, troisième espèce de Lepture à faire son entrée sur le site et une très belle "mouche" habillée de chocolat et d'or, la Volucelle zonée. Alors que je cherche une confirmation auprès d'experts à propos des libellules du Bois Prieux, ceux-ci m'entrainent vers des corrections sur des pages existantes. Ainsi un Cordulégastre annelé se retrouve être un Cordulégastre bidenté, très proche mais plus rare. Des exuvies de libellules non identifiées on trouvé un nom, il s'agissait d'Aeshne bleue.

[21 janvier 2012] Je remonte un peu le temps et tente de rattrapper mes retards (les habitués du site en ont pris l'habitude et savent que mes journées ne dépassent pas 24h !). Nous voici fin juillet 2011, en Seine et Marne, lors de notre première visite sur la Réserve Naturelle de la Bassée. Commençons par la Pie grièche écorcheur qui trouve en cet endroit un gîte idéal pour s'y nourrir comme pour y nicher. Continuons avec quelques insectes de la réserve en commençant par des libellules. Voici le Crocothémis écarlate, tout de rouge vêtu pour le mâle et d'or pour la femelle.

[20 janvier 2012] A la suite de la série précédente et au même endroit une série d'envols de Grands cormorans.

[15 janvier 2012] Ce matin, à l'étang des Pâtures les Mésanges charbonnières m'accompagnent le long du sentier pour m'expliquer que l'hiver est enfin arrivé avec ces petites gelées qu'on avait fini par oublier. Puis c'est une première rencontre avec le Bruant zizi, sur les bords de l'Yonne**, dans une très belle lumière hivernale, et une espèce de plus donc sur le site. Au même endroit c'est au tour du Rougegorge familier de venir me dire bonjour, familièrement, les yeux dans les yeux. Il vient de s'envoler quand une petite boule zézaye dans les bouleaux, c'est le tour de la Mésange bleue. Quant au Pic épeiche, il ne fait pas attention à moi, bien trop occupé à sonder les arbres alentour pour y déloger quelque larve. La femelle de Pinson des arbres arpente comme lui les branchages à la recherche de quelqu'insecte. La Grive draine fait elle aussi son entrée sur le site, aux côtés de la Musicienne et de la Mauvis.

[10 janvier 2012] Avec beaucoup de retard, je vous présente aujourd'hui une série de photos de septembre dernier, en forme de reportage, sur un jeune Vautour fauve naufragé en rivière. Que ceux dont le coeur bat déjà se rassurent d'emblée, l'histoire, après bien des frayeurs, se finit bien.

[5 janvier 2012] Je souhaite à toutes celles et à tous ceux qui viennent visiter ces pages de passer une bonne année 2012.
Je ne m'étendrai pas sur le contexte économique et social mais contre la morosité ambiante rien de tel que de lever les yeux au ciel et de mettre le nez dans l'herbe ! Pour ma part je me souhaite un nouvel ordinateur, un nouvel objectif, et surtout, surtout, du temps pour rattraper mon retard et partir à la rencontre de nouveaux clichés. A très bientôt donc...

accueil / archives 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.