Société française d'odonatologie
accueil / archives 

Juillet 2014 - En billebaude icaunaise

Adélaïs grandit et nous ne partons pas trop loin pour avoir le temps de l'observer en priorité !

Les années passent et les observations s'empilent. Les plus curieux d'entre-vous suivront ici mois par mois l'évolution de la vie du site.


[26 juillet 2014] Sur le chemin, une libellule fait sa toilette et me laisse approcher ; une femelle vieillissante aux couleurs affadies d'Orthétrum réticulé.

[14 juillet 2014] Un clin d'oeil avec cet oiseau de papier, le Toucan ariel ! Un peu de rattrappage, une blatte photographiée en 2012 qui faisait l'objet la même année d'une publication en tant que nouvelle espèce découverte, l'Ectobius vinzi.

[13 juillet 2014] Adélaïs grandit et nous a bien occupés ces dernières semaines. Les séances photos ont donc surtout été consacrées à ce petit oiseau forcément exceptionnel ! Enfin j'ai quand même trouvé quelques heures pour partir en billebaude et j'en trouve enfin une petite poignée pour traiter quelques clichés et les publier ici. Commençons par quelques Hirondelles de fenêtre aux silos à grain de ma ville. Sur le bord de l'Yonne, une cane isabelle s'écarte un peu de la rive avec ses rejetons. Au bord du chemin un "tzii" discret est à l'origine de l'entrée du Gobemouche gris sur ce site. Faisant le tour de l'étang j'observe un long moment une Bergeronnette grise qui se nourrit. La Foulque macroule nourrit ses petits sur l'étang en quittant les rives à la moindre approche. Sur le chemin je retrouve une libellule déjà rencontrée les années précédentes au même endroit, une magnifique Crocothémis écarlate. Quelques minutes plus tard c'est au tour d'un Anax empereur de se poser quelques secondes. Je profite de la publication de cette espèce pour ajouter un cliché d'une espèce très proche, trouvée deux jours plus tôt en randonnée, l'Anax napolitain. Sur le retour, à l'écluse de Champfleury, rencontre avec la Sterne Pierregarin, habituée des lieux mais toujours discrète. Elle est suivie d'un Goéland leucophée, moins courant par ici que son cousin argenté. En fin de balade, près du pont de la RN6 et de la halte nautique, Monsieur et Madame Cygne promènent leur progéniture et rejoignent les fidèles gardiennes de l'Yonne.

accueil / archives 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.