OPIE Anthidies
accueil / autres-animaux / arachnides / araignees / argiope-bruennichi 

Argiope bruennichi - Epeire fasciée

Une araignée spectaculaire, facile à identifier. Un corps de 15mm de long (ou de 4-5mm pour le mâle). Un corps brun clair à pilosité courte et grise. Abdomen ovale, transversalement et irrégulièrement rayé de jaune, de noir et de blanc. Les pattes sont rayées jaune et noir. Elle fréquente en particulier les landes et les zones de hautes herbes.

Classification

: Arachnides

: Araneae

: Agelenidae

: Argiope bruennichi


Noms vernaculaires

:


Juillet 2006, La Caze, Gorges de la Jonte (Lozère - France)
Argiope fasciée Son piège est toujours dressé en travers d'une trouée de végétation, donc lieu de passage probable d'insectes volants. Les sauteurs aussi se font prendre, tel ce criquet prestement enrubanné. Si la femelle est très spectaculaire avec sa robe de tigre et sa taille imposante, le mâle (photo de droite en bas) est beaucoup plus discret et l'on aurait même du mal à croire qu'il s'agit de la même espèce. Argiope fasciée
Argiope fasciée Argiope fasciée
Cette araignée est particulièrement peu farouche, l'objectif à 5cm de ses yeux ou de sa toile ne la dérange pas, à peine un frémissement de patte. Vous aurez ainsi tout loisir de l'observer dans les moindres détails en cliquant sur les vignettes.
Argiope fasciée Un gros plan pour voir les pédipalpes(paire de pattes-mâchoires entre les pattes antérieures), fines et longues chez la femelle. Les yeux, sont au nombre de huit, disposés sur deux rangs. A droite un mâle, moins spectaculaire. Argiope fasciée

 

Juillet 2003, Gorges de la Jonte (Lozère - France)
Argiope bruennichi Un spécimen photographié en plein soleil, dans une trouée de végétation basse, en bordure de la rivière. La toile ainsi tendue m'interdit le passage mais m'offre un spectacle superbe que je suis heureux de vous faire partager. Cliquez sur les vignettes afin d'admirer en détails sa pilosité, sa filière, les pièces bucales, les articulations... De la beauté à l'état pur, pour réconcilier tous ceux qui détestent les araignées ! Argiope bruennichi
Argiope bruennichi Argiope bruennichi
Argiope bruennichi Argiope bruennichi Argiope bruennichi
La proie (ici une punaise) est enfermée dans un sac de soie en à peine plus de deux minutes. Sur la photo de droite, on voit nettement la filière à l'oeuvre ; le cordon de soie, épais, sort de l'abdomen et vient alimenter le cocon en construction. L'araignée tourne sa proie sur elle-même au fur et à mesure qu'elle l'emballe. Remarquez sur quelques photos le tissage particulier traversant la toile, le stabilimentum, à l'origine de bien des hypothèses quant à sa fonction principale. Dispositif d'alerte en tant qu'amplificateur de vibrations ? Son émission dans l'ultra-violet étant différente du reste de la toile, est-ce un signal lumineux à destination des oiseaux pour qu'ils évitent la toile, évitant ainsi des réparations couteuses ? Comme son nom l'indique est-ce plutôt un stabilisateur ?
accueil / autres-animaux / arachnides / araignees / argiope-bruennichi 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.