Lien vers une action de protection de la nature
accueil / autres-animaux / arachnides / araignees / larinioides 

Larinioides sp.

Les araignées du genre Larinioides présentent de beaux dessins contrastés sur le dessus de l'abdomen et font dans un premier temps penser aux épeires.

Classification

: Arachnides

: Araneae

: Araneidae

: Larinioides sp.


Physiologie

: 5 à 14mm selon l'espèce et le sexe


24 avril 2011, Etang de la Gravière, Pont sur Yonne (Yonne - France)
Larinioides cornutus
Larinioides cornutus

Voyez comme elles travaillent à construire leur toile.

En les regardant faire je ne peux m'empêcher de penser à ma femme, grande tricoteuse elle aussi. Les pattes, ou les aiguilles, s'agitent en tout sens, dans un apparent et trompeur désordre, sur un rythme effréné, une harmonie qui échappe au béotien... dans les deux cas le résultat est là, surprenant de beauté et de technicité.

Larinioides cornutus
Larinioides cornutus Larinioides cornutus
Détermination initialement erronée : Araneus marmoreus
En voyant le dessin bien marqué que ces araignées portent sur le dos, la première idée qui vient à l'esprit est l'Epeire diadème, Araneus diadematus. Pourtant les taches sombres sur le côté de l'abdomen me font pencher en faveur de A. marmoreus, l'Epeire marbrée. Les couleurs peuvent varier considérablement, du brun beige ou presque noir au roux le plus éclatant, les taches sombres du dessin dorsal peuvent être nettes ou estompées, mais les points blancs en croix restent visibles et permettent de la distinguer de sa cousine A. quadratus dont les points forment un carré.
Détermination corrigée : Larinioides cornutus
J'avais tout faux ! Quelques échanges sur le forum www.insecte.org m'ont permi de corriger. Il s'agit ici de Larinioides cornutus, reconnaissable ici à ce qu'elle ne présente qu'un seul anneau sombre distal sur le métatarse (avant-dernière partie de la patte), contrairement à L. sclopetarius (plus bas). A. marmoreus a des dessins abdominaux très différents et marbrés (d'où son nom). L'abdomen est également, en général, beaucoup plus large et imposant.

 

Début juillet 2006, La Caze, Gorges de la Jonte (Lozère - France)
Larinioides sclopetarius
Larinioides sclopetarius Grimpant sur un épi de graminée sur la rive de la rivière ou le long des herbes de la prairie avoisinante, elle montre ses flancs et son dos. Elle présente une sorte de croix qui rappelle celle de l'Epeire diadème. Larinioides sclopetarius
Larinioides sclopetarius On pourrait croire cette Cétoine bien à l'abri dans sa carapace, pourtant cette araignée a réussi à la piéger et à la paralyser avant de l'enfermer dans un cocon de soie. Larinioides sclopetarius
Détermination initialement erronée : Araneus marmoreus
J'avais pris cette araignée pour une Araneus marmoreus. Quand on ne se fie qu'aux photos des guides, on peut approcher de la vérité, mais ça ne remplace que rarement l'examen d'experts !
Détermination corrigée : Larinioides sclopetarius
J'avais tout faux ! Quelques échanges sur le forum www.insecte.org m'ont permi de corriger. Il s'agit ici de Larinioides sclopetarius, reconnaissable ici à ce qu'elle présente deux anneaux sombres, un médian et un distal, sur le métatarse (avant-dernière partie de la patte), contrairement à L. cornutus (plus haut). A. marmoreus a des dessins abdominaux très différents et marbrés (d'où son nom). L'abdomen est également, en général, beaucoup plus large et imposant.
accueil / autres-animaux / arachnides / araignees / larinioides 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.