Histoires naturelles
accueil / autres-animaux / arachnides / araignees / neriene-radiata 

Neriene radiata

Une araignée commune à la gracile silhouette.

Classification

: Arachnides

: Araneae

: Linyphiidae

: Neriene radiata


Juin 2004, sur les bords de la Bièvre (Essonne - France)
Neriene radiata A peine visible au milieu des feuilles d'iris d'eau dans lesquels elle a tissé sa toile, elle se confondrait, si elle ne bougeait de temps à autre, avec un reflet de lumière dorée. Neriene radiata
Sa toile est étonnante ; une sphère plus ou moins régulière, grosse comme un ballon de hand-ball ! Elle trône au centre, et c'est là que je l'ai surpris. Pas facile à identifier pour le novice et pour cet individu, descriptions et photos de mes guides ne m'ont guère aidé. Merci à mes visiteurs de m'avoir suggéré les pistes suivantes.
Détermination confirmée
Araignée initialement classée par moi parmi les Linyphia triangularis.
Marc C. suggère «un spécimen de la famille Linyphiidae», mais d'après mon guide des Araignées de Dick Jones, ces dernières sont plus petites, de l'ordre de 2 à 3 mm, celle-ci mesure plutôt 5 mm. Elles sont sombres et leurs pattes sont brunâtres, ce n'est pas non plus le cas de celle-ci. Elles se tiennent à l'envers sous une toile en nappe. Celle-ci est bien à l'envers, mais sa toile ne forme pas de nappe, mais comme un petit ballon dont on n'aurait que les arêtes mais pas les faces, donc des fils très espacés.
Cette proposition d'identification est aussi confirmée par Herman Vanuytven (www.arachnology.be) qui précise «que certaines araignées de cette famille peuvent dépasser la taille indiquée par mon guide».
Peter Geisse, à sont tour, me confie : "C'est bien une Linyphia. Très répandue. Fait une toile horizontale sous laquelle elle se tient suspendue à l'envers. Un enchevêtrement de fils au dessus de cette toile fait s'emmêler et tomber les proies qui atterrissent sur la toile horizontale. L'identification de L. triangularis n'est pas absolument certaine, bien que chez Linyphia, ce soit une espèce largement répandue dont les caractéristiques visuelles semblent correspondre."
D'après Sylvain Déjean : «La linyphia de juin 2004 est à mon sens un genre très voisin, le genre Neriene, j'y verrai ici une Neriene radiata avec les hanches oranges bien nettes, les flancs de l'abdomen rayés de jaune et ce dernier pointu à l'extrêmité» qui ajoute quelques jours plus tard : "j'en suis convaincu à 90%".
Reprenant cette remarque après acquisition du Guide des Araignées de Roberts, j'émets un doute quant à N. radiata dont la toile caractéristique en dôme pour laquelle Roberts donne un schéma clair ne me semble pas correspondre à la toile beaucoup plus aérée, voire "anarchique" que j'avais alors observée.
Bon, voilà que Vincent Valli s'y met aussi et avance : "Avec cette bande jaune parasagittale sous l'adomen (dont normalement on est sensé voir qu'elle s'organise en trois parties, mais bon...), Neriene radiata".
Il ne me reste plus qu'à la changer de place... ce qui est fait le 28 juin 2012 en migrant ces deux photos sur la présente page dédiée à l'espèce.
accueil / autres-animaux / arachnides / araignees / neriene-radiata 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.