lesoiseauxenville
accueil / autres-animaux / arachnides / opilions / leiobunum-rotundum 

Leiobunum rotundum

C'est un opilion, ou faucheux. Avec ses 6mm il passerait facilement inaperçu si ce n'était ses pattes immenses.

Classification

: Arachnides

: Opiliones ou Phalangida

: Leiobunidae

: Leiobunum rotundum


Physiologie

: 6mm


Chez cette famille, la deuxième paire de pattes peut être quinze fois plus longue que le corps. Ces opilions fréquentent les lieux humides des bois et l'entrée des grottes, ce qui ne leur interdit pas de pénétrer parfois dans les maisons.

Août 2004, Parc Georges Brassens, Paris (France)
Leiobunum rotundum Leiobunum rotundum Leiobunum rotundum
Cet opilion femelle joue à cache-cache dans les broussailles du jardin et s'enfonce au coeur de la végétation au fur et à mesure que je cherche à m'approcher de lui. Comment fait-il pour ne pas emmêler ses gigantesques pattes et courir si vite dans ce dédale ? Les gros plans m'offrent pour la première fois des détails superbes sur l'abdomen, les pattes et les articulations. Manque encore un gros plan de face pour voir les yeux !
Détermination très douteuse
Yves Dubois avance un sérieux doute mais sans argumentation précise.
A recompulser mes guides suite à cette remarque, j'ai effectivement un gros doute, mais quant à corriger efficacement c'est une autre affaire ! A minima, on peut tout au moins affirmer qu'il s'agit bien d'un Opilion... pour le reste place aux spécialistes... et ils ne sont pas nombreux en France, cette famille étant très peu étudiée.

 

Août 2004, Bertrambois (Meurthe et Moselle - France)
Leiobunum rotundum Cet opilion femelle a passé plusieurs jours au même endroit, sur le mur de la salle à manger, près d'une fenêtre. La photo de droite offre les détails du corps et des articulations des articles des pattes. Leiobunum rotundum
Détermination douteuse
Yves Dubois avance un sérieux doute mais sans argumentation précise.
Le Guide des araignées de Dick Jones m'amène pourtant à penser qu'il s'agirait bien d'une femelle de cette espèce, mais il est vrai qu'une simple photo est souvent insuffisante pour trancher, surtout dans une famille qui nécessite un examen très attentif.

 

Juillet 2003, Gorges de la Jonte, bord de la rivière (Lozère - France)
Leiobunum rotundum Les très longues pattes de cet opilion donnent l'impression que son corps est minuscule (6mm) environ. Elles lui permettent de courir vite, même sur une végétation irrégulière. Se nourrit de divers insectes et autres invertébrés, et de quelques charognes. Leiobunum rotundum
Pas facile à identifier, corps gris-brun à rouge-brun plus ou moins marbré. Ici nous sommes en présence d'une femelle reconnaissable à la tache foncée oblongue du milieu du dos. Cette distinction de sexe est peu fréquente dans cet ordre, dans la plupart des espèces d'opilions, le mâle et la femelle sont très semblables, le mâle étant toutefois plus petit que la femelle.
Détermination probable
Confirmée par Yves Dubois, mais sans argumentation précise. Prudence donc.
Sylvain Déjean est à peu près d'accord : "D'une manière générale, la détermination est peu aisée, sans examens des organes génitaux. Pour ce mâle Leiobunum rotundum est probable, même s'il peut s'agir de L. blackwalli".
accueil / autres-animaux / arachnides / opilions / leiobunum-rotundum 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.