Mes balades
accueil / dossiers / en-balade / pays-de-caux 

Pays de Caux

Le Pays de Caux est une région naturelle de Normandie, plateau crayeux délimité au sud par la Seine, à l’ouest et au nord par les falaises de la Côte d'Albâtre, du Havre à Dieppe et couvre toute la partie occidentale du département de la Seine-Maritime. Son nom vient d’une tribu celte, les Calètes, qui occupèrent le territoire avant la présence romaine.

Pays de Caux

A trois heures de route de Paris, où j'habite, une virée en bord de mer.

Les espèces photographiées :


Mi novembre 2008, Etretat (Seine-Maritime - France)
La Manneporte Etretat Valleuse d'Antifer
Une petite semaine d'escapade normande qui ne nous a pas offert beaucoup de soleil, et c'est un euphémisme ! Le petit crachin quasi permanent de ces quelques jours, qui n'a rien à envier au crachin breton (pas de jaloux !), nous a quand même laissé profiter des paysages avec le minimum de lumière nécessaire pour oser quelques photos souvenirs et quelques beaux clichés d'oiseaux. Découvrez sur la photo du centre ce qu'il est déconseillé de faire en ces lieux... non pas de méditer au sommet des falaises au mépris du vertige, mais de marcher sur les bords qui sont toujours instables. Prenez le temps d'y observer les petits oiseaux qui vont et viennent dans les buissons bordant le sentier et notamment les ronciers. On y trouve ainsi parfois le Bruant des roseaux, le Pipit farlouse, le Pipit maritime au pied des falaises... Descendez les valleuses et découvrez le Tarier pâtre.
Etretat Etretat Etretat
Etretat prend à cette saison une allure un peu tristounette car vivant au rythme du tourisme elle a fermé la porte de la plupart de ses boutiques. Le moment d'admirer les belles façades en toute tranquillité et d'aller flaner au calme sur les falaises qui l'encadrent ou sur sa plage.
Etretat Taureau Etretat
Sur le plateau de la falaise Amont, un imposant taureau prend placidement sa place au sein du troupeau. S'il nous impressionne un instant par sa masse et la force qu'il semble dégager, il n'impressionne nullement en revanche les Corbeaux freux qui vont et viennent entre ses pieds à la recherche des insectes dérangés par le piétinement des bovins.
Etretat Geneviève à la Valleuse d'Antifer Etretat
Pas besoin de se bousculer pour aller à la découverte des nombreux tunnels de gué ou de passage, on rencontre sur les sentiers et la grève plus d'oiseaux que de promeneurs, tout juste quelques ramasseurs de coquillages à marée basse.

 

Début novembre 2008, Yport (Seine-Maritime - France)
Geneviève à Yport Il n'est guère que cinq heures de l'après-midi mais avec le temps couvert le soir tombe vite et Geneviève a du mal à scruter encore les trous d'eau laissés par la marée basse. Le temps de rejoindre la plage et les lumières s'allument déjà au loin sur Fécamp. Yport

 

 

Début mai 2008, Etretat (Seine-Maritime - France)
Etretat Etretat Etretat
Etretat

D'où que l'on se place, où que l'on regarde, la vue est toujours spectaculaire, la falaise impressionnante, aérienne. La pierre est baignée de lumière et pour peu qu'il fasse beau (les mauvaises langues disent qu'en Normandie il y a des risques d'éclaircies !...) la photographie devient parfois délicates, les blancs étant aisément brûlés.

Selon l'état de la marée on pourra ou non contourner les avancées rocheuses qui séparent les plages. Il est même parfois possible de passer de passer de l'une à l'autre en pénétrant dans la falaise car des tunnels y ont été creusés pendant les guerres pour des raisons stratégiques. Aujourd'hui ces passages offrent des vues magiques à leurs débouchés mais gare à la rouille des échelles ou garde-fous.

Etretat
Etretat Etretat
Etretat Etretat
Au hasard de nos balades et visites il m'a été donné de saisir les portraits de la Bergeronnette grise inspectant le terrain de golf d'Etretat, des Choucas des tours en vol de pente le long des falaises, de la Linotte mélodieuse chantant sur les ronciers en alternance avec la Fauvette grisette sans oublier, comment le pourrait-on d'ailleurs, les Goélands argentés qui sont partout, et qui nous ont gratifiés de scènes d'accouplement et de nidification et du plus rare Goéland marin qui a fait quelques passages.

 

Début mai 2008, Fécamp (Seine-Maritime - France)
Fécamp Fécamp Fécamp
Le Palais Bénédictine est un monument incontournable de Fécamp. Créateur en 1863 de la célèbre liqueur Bénédictine, Alexandre Le Grand a aménagé son usine comme un musée.
Fécamp Après l'incendie d'une partie des bâtiments en 1892, Alexandre Le Grand élabore avec l'architecte Camille Albert un programme architectural ambitieux destiné à relier son usine au prestigieux passé de l'abbaye de Fécamp. Fécamp
Fécamp Précurseur en communication d'entreprise il veut se montrer héritier du savoir faire des moines pour promouvoir sa liqueur. L'ensemble mêle des éléments du gothique flamboyant, de la Renaissance et les briques, silex et pierres du style normand. Fécamp
L'architecte Viollet le Duc, venu en visite, s'exclame : "Cet établissement n'a rien de l'aspect des usines. On s'y croirait transporté dans un nouveau Cluny. Nous voyons le musée adossé à la fabrique et l'industrie côte à côte avec l'art, les lettres, la science". C'est encore l'impression que l'on a aujourd'hui en passant presque sans transition des salles de musée aux alambics puis aux caves. Pour en savoir plus visitez tout simplement le site officiel... et dégustez avec modération !

accueil / dossiers / en-balade / pays-de-caux 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.