lesoiseauxenville
accueil / insectes / coleopteres / dorcus-parallelipipedus 

Dorcus parallelipipedus - Petite biche

La Petite biche est un coléoptère un peu moins spectaculaire que le Lucane cerf-volant mais s'apparente beaucoup à la femelle de celui-ci. C'est le plus commun de nos Lucanes, et le plus gros après le cerf-volant.

Classification

: Insectes

: Coléoptères

: Scarabaeoidea

: Lucanidae

: Dorcus parallelipipedus


Noms vernaculaires

: Petite biche, Lucane petite-biche


Physiologie

: 20-32 mm

: espèce non protégée

: - - - - - J J A S - - -


12 septembre 2011, Grotte des Demoiselles, Saint Bauzille de Putois (Herault - France)
La Grotte des Demoiselles, que vous pouvez visiter dans le dossier que je lui consacre, est située entre Cévennes et garrigues, dans les gorges de la haute vallée de l'Hérault, à 5 km au sud de Ganges. C'est à l'intérieur de celle-ci, bien loin déjà de l'entrée naturelle qu'il avait probablement empruntée, que ma femme a découvert ce coléoptère frigorifié au point qu'elle l'avait d'abord pensé mort avant de voir bouger mollement une antenne, une patte, sous la légère pression de ses doigts. Le voici bientôt installé au creux de sa main pour finir la visite avnt de retrouver un environnement extérieur plus propice à son développement.
Petite biche Petite biche Petite biche
Au bout de quelques minutes, réchauffé entre deux paumes, le voilà qui se réveille un peu et commence à gigoter. C'est avec des chatouilles au creux des mains que ma femme continuera la visite dont je doute que le coléoptère ait beaucoup apprécié l'intérêt ! Une heure et demie plus tard, bien ragaillardi, le voilà qui débarque au soleil et file se mettre à l'ombre dans la végétation du sol où nous le relachons. Réflexe normal pour un animal ordinairement crépusculaire.
Petite biche Petite biche Petite biche
Détermination certaine
Les mandibules bien développées, assorties aux antennes coudées terminées en peigne me mettent d'emblée sur la voie d'un Lucane. Première approche avec le Guide des Insectes de France de M. Chinery, ed. Arthaud pour y trouver l'espèce la plus probable ; cet ouvrage ne détaillant que les insectes les plus courants il convient ensuite d'élargir la recherche.
On peut aisément confondre la Petit biche avec la femelle du Cerf-volant, mais les élytres de Dorcus parallelipipedus sont noires mates et ponctuées alors que celles de Lucanus cervus sont brunes (tout au moins l'apex), lisses et brillantes.
Pour en savoir plus, un dossier intéressant sur le site d'André Lequet. On peut déduire de celui-ci que l'individu que je présente ici est un mâle, identifiable à la denticule interne bien développée (la "bosse" située sur les mandibules).
A noter que l'on trouve aussi Dorcus parallelipipedus sous le synonyme de Dorcus truquiii.
accueil / insectes / coleopteres / dorcus-parallelipipedus 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.