Plantes sauvages
accueil / insectes / coleopteres / leptinotarsa-decemlineata 

Leptinotarsa decemlineata - Doryphore

Le doryphore (du grec doruphoros, porteur de lance) est un coléoptère à élytres ornés de dix lignes noires de la famille des chrysomélidés ; le doryphore et sa larve se nourrissent de feuilles de pommes de terre, de tomate, de Morelle et autres plantes voisines.

Classification

: Insectes

: Coléoptères

: Chrysomelidae

: Leptinotarsa decemlineata


Noms vernaculaires

: Doryphore


Juillet 2006, La Caze, Gorges de la Jonte (Lozère - France)

Doryphore

J'en vois déjà qui grimacent ! Non ce n'est pas plus répugnant que tout autre animal, même ces larves qui semblent gluantes d'êtres si brillantes. Le seul qualificatif qui convienne, tant aux adultes qu'aux larves, est "glouton". A part se reproduire, la seule activité de ces bêbêtes est de manger, manger, manger... les plants de pomme de terre du jardin. Vous remarquerez sur une des photos des larves que le transit intestinal ne les empêche pas de continuer à grignoter ! Lorsqu'il sont nombreux comme c'était le cas ce jour là, il suffit, en absence d'autre bruit, de se baisser pour entendre le bruit de tous ces mandibules. Il s'agit de surveiller cette population de près et de la réguler au besoin pour préserver la récolte à venir.

Doryphore

Accouplement de Doryphores Doryphore
Larves de Doryphore Larve de Doryphore
Larves de Doryphore Larves de Doryphore Larves de Doryphore

 

Août 2004, Bertrambois (Meurthe et Moselle - France)
Doryphore Doryphore Doryphore
Bien que très commun (trop même) sur les plants de pomme de terre, voire sur la tomate, l'un a été surpris en pleine forêt, sur de la Morelle noire (Solanum nigrum), solanacée aux grosses baies noires et l'autre attaquant la face nord de la maison, sous la fenêtre de la chambre où l'on ne cultive pourtant rien qui puisse l'attirer !
Histoire et entomologie : les habitants de cette région se souviennent certainement qu'en 1939-1945, ces insectes dont il était difficile de se débarrasser ont donné leur nom à un autre envahisseur. Ironie de l'histoire, les photos de gauche et de droite ont été prises sur un chemin qui porte le nom de "Grand chemin d'Allemagne" et qui marquait une frontière caduque depuis, encore plus avec la construction de l'Europe. Le vrai Doryphore, quant à lui, est resté partout chez lui, envahisseur venu de plus loin encore, puisqu'originaire du Colorado.

 

Juillet 2003, La Caze, Gorges de la Jonte (Lozère - France)

Larve de doryphore

Ces photos révèlent, non le doryphore lui-même, mais sa larve en quatrième phase de maturité, qui m'a semblé dôtée d'un appétit qui en dit rapidement long sur les effets dévastateurs de ce ravageur de pommes de terre, originaire d'Amérique du nord.

Larve de doryphore

Détermination d'Alain Ramel
accueil / insectes / coleopteres / leptinotarsa-decemlineata 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.