Tela Insecta
accueil / insectes / dipteres / machimus-chrysitis 

Machimus chrysitis

Une grosse mouche aux allures de taon.

Classification

: Insectes

: Diptères

: Asilidae

: Asilinae

: Machimus chrysitis


13 juillet 2010, Cassagnes, Causse Méjean (Lozère - France)
Machimus chrysitis Ces grosses mouches de 20mm de long environ semblent se poser à l'affut lors de notre pause sandwich au bord d'un chemin forestier sablonneux. Machimus chrysitis
Machimus chrysitis Machimus chrysitis Machimus chrysitis
Détermination certaine (au moins pour l'individu de la première ligne)
La discussion qui suit porte sur les deux photos de la première ligne représentant le même individu sous deux angles différents. Les trois photos suivantes d'un possible deuxième individu extrèmement semblable, si ce n'est le même parcourant les quelques mètres devant notre angle de vue lors de notre pique-nique !
Yann Loscoat, animateur du forum Diptères du Monde des insectes, propose : «J'arrive à Machimus chrysitis». La littérature étant assez pauvre sur cette espèce, j'attends des précisions sur les clés amenant à cette détermination avant de classer cette belle mouche. Cette proposition confirme toutefois mon intuition de me diriger sur la famille des Asilidae. Cette famille regroupe des mouches carnivores, prédatrices, dont les plus grosses peuvent s'attaquer à des abeilles, guêpes... Leurs pattes sont munies d'épines facilitant la préhension de la proie. Elles sont munis d'un rostre à l'aide duquel elles vont piquer la proie puis en aspirer les sucs. Les yeux sont protégés des convulsions de la proie par de longs poils qui forment une "barbe" autour du rostre, le tube noir massif bien visible sous les yeux sur les deux clichés du haut.
"christoophe", animateur du même forum, confirme : «Dans le faune de France n°17, p.158, Machimus chrysitis est très bien décrit. Il est difficile d’arriver à l’espèce dans cette famille sur photo in natura (qq fois le genre aussi), mais pour cette femelle peu de doute».
Ca tombe bien, cet ouvrage est mis gratuitement à disposition, en voici quelques extraits que je me suis efforcé de comprendre dans la modeste mesure de mes connaissances : «Machimus Chrysitis est entièrement couvert d'un enduit d'un jaune doré plus ou moins bruni, et d'une pilosité jaune assez longue et serrée. Espace interoculaire à peu près égal à la moitié de la largeur de l'oeil. Front à pilosité noire en haut, jaune en bas au niveau des antennes. Triangle ocellaire à chètules noirs. Antennes: articles I-II à pilosité noire et jaune, 3ème article légèrement plus long que I-II réunis ; style allongé, grêle, légèrement épaissi à l'apex. Moustache épaisse, formée de soies jaunes, bordée de quelques soies noires à la partie supérieure. Barbe, pilosité occipitale et soies du vertex jaunes ou noires. Mésonotum à bande médiane d'un gris brun, élargie en avant, étendue en arrière jusque sur le scutellum. Soies dorsocentrales noires et jaunes, en lignes dépassant parfois la suture transverse ; scutellum bordé de 8-10 soies jaunes dressées ; 2-3 soies notopleurales postérieures noires ou jaunes, une faible antérieure noire. Métanotum à pillosité latérale longue et serrée en touffe. Hanches et pattes à pillosité longue, jaune, mêlée de fines soies noires. Fémurs et tibias à épines noires, parfois quelques épines jaunes. Balanciers jaunes. Ailes à membrane jaunie, fortement ridée, les cellules apicales avec une bande longitudinale légèrement dépolie. Abdomen à pillosité fine, plus développée à la base : macrochètes jaunes assez robustes ; sternites hérissés de longues soies fines. Appareil génital : forceps supérieurs noirs, à longue pillosité noire en haut, jaune en bas ou entièrement jaune ; sternite VIII triangulaire, à longues soies postérieures noires ou jaunes. Femelle plus robuste, la pilosité jaune moins serrée, les épines noires plus fortes ; soies notopleurales et scutel1aires plus développées. Oviscapte allongé triangulaire : segment IX légèrement plus long que les cerques. Longueur : 18-27mm. Actif en juillet-août. Présente en Europe centrale et méridionale». Soyons honnête... Je n'ai pas encore tout compris et pour bien des points je fais donc confiance à ceux qui savent !
accueil / insectes / dipteres / machimus-chrysitis 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.