Lien vers une action de protection de la nature
accueil / insectes / dipteres / tipula 

Tipula sp.- Tipules

Les tipules sont des diptères à longues pattes, communément appelés «cousins».

Classification

: Insectes

: Diptères

: Tipulidae

: Tipula sp.


Noms vernaculaires

: Tipule, Cousin, Mouche faucheux, Faucheux


Avec environ 130 espèces rien que dans le genre Tipula, il est évidemment difficile d'en effectuer une détemination précise d'après le simple examen d'une photo. Il faut bien souvent passer la bêbête sous la loupe binoculaire, ce qui implique de la capturer et probablement de l'occire. Ma curiosité ne justifie pas ces mesures extrêmes et j'ai donc choisi de regrouper ce genre toutes espèces confondues sur une page unique.
16 août 2011, Pont sur Yonne (Yonne - France)
Tipule C'est sur un mur de ma cour que je surprends cette bestiole dont j'ai renoncé cette fois à déterminer précisément l'espèce, étant donné la difficulté de l'exercice d'après photo (voir plus bas). Je me contente dorénavant de son genre et d'en admirer la finesse et la structure. Tipule

 

25 juin 2011, Treigny, parc de Boutissaint (Yonne - France)
J'ai tourné autour de cette branche morte de longues minutes pour attrapper dans la pénombre du sous-bois cette tipule qui jouait à cache-cache.
Tipule Cette, ou ces ?... les taches des ailes semblent différentes de l'une à l'autre mais ce peut être un effet de lumière... à quelques dizaines de secondes d'écart entre ces deux clichés, il y a peu de chances pour que j'aie attrappé deux espèces différentes au même endroit et au même comportement. Tipule
Détermination partielle  : Tipula sp. femelle
Les pages d'Alain Ramel consacrées aux Tipulidae me conduisent sur les Tipules aux ailes maculées. Je n'observe pas de bandes pronotales ; une Tipula maxima ? Les taches de cette espèce sont plus marquées et plus larges... toute remarque est la bienvenue, avis aux spécialistes.
Mes guides habituels, Gibbons, Chinery, Haupt... ne m'ont pas beaucoup aidé sur ce cas.
Clovis, animateur sur le forum insecte.org, très actif sur cette page, merci à lui, ne peut se prononcer sur cet individu mais pense que : "les ailes sont maculées de la même manière, mais on n'a pas la même impression en fonction de l'angle de vue et du fond derrière l'aile. Il y a à mon avis des chances que ce soit le même individu (en tout cas ce sont 2 femelles). Pour la détermination, je ne pense pas que ce soit possible sans une vue bien nette (si possible moins sombre) du thorax pour voir le nombre de bandes sombres et sans une bonne vue des antennes". Et bien nous nous arrêterons là car c'est tout ce que j'ai !

 

1er mai 2011, Pont sur Yonne (Yonne - France)
Tipule du chou Rencontre sur le bord d'un chemin forestier de ce grand "cousin" aux ailes endommagées. Un mâle, identifiable à la forme de l'extrémité abdominale en boule (effilée chez la femelle). Tipule du chou
Détermination partielle : Tipula sp. mâle

Toujours difficile d'être affirmatif sur la détermination de ces espèces. Je me suis appuyé essentiellement sur :
- Insectes de France, de M. Chinery, ed. Arthaud
- Guide des Mouches, de Haupt, ed. Delachaux et Niestlé
- http://aramel.free.fr/, par Alain Ramel
- http://www.insectes-net.fr/, par André Lequet

J'ai retenu ici les ailes hyalines dépourvues d'ornementation, les pattes entièrement roussâtres, les premiers articles antennaires briques (mais la couleur est surtout visible à l'articulation des premiers...), l'absence de bandes thoraciques (T. vernalis), l'absence de lunule à hauteur du ptérostigma (T. lunata), le bord antérieur de l'aile brun. Difficile de compter les articles antennaires, au nombre de 13 chez T. oleracea et 14 chez T. paludosa, mais la longueur des ailes est supérieure à celle de l'abdomen (T. oleracea, plus courtes chez T. paludosa).
Alain Ramel répond à mes interrogations : "ce n'est pas un Tipula oleracea : j'en reste à Tipula sp. mâle...".
Clovis, animateur sur le forum insecte.org, affirme que c'est Tipula vernalis... mais sur quels critères ?...

 

25 avril 2011, Etangs communaux, Pont sur Yonne (Yonne - France)
Tipule La détermination d'un nématocère n'est pas chose aisée tant le nombre d'espèces est élevé. J'ai noté ici les ailes laiteuses sans macules, aux nervures bien marquées, les pattes foncées aux fémurs jaunâtres, les bandes foncées du thorax, l'abdomen ocreux puis brunâtre à l'arrière... dommage de ne pas avoir une meilleure vision des premiers articles antennaires fortement discriminants.
Détermination incertaine : Tipula vernalis ?
Une détermination personnelle à partir de la page d'Alain Ramel consacrée aux Tipulidae me conduit à pencher en faveur de Tipula vernalis, mais il faudrait l'avis éclairé de spécialiste.
Mes guides habituels, Gibbons, Chinery, Haupt... ne m'ont pas beaucoup aidé sur ce cas.
Clovis, animateur sur le forum insecte.org, conffirme que c'est bien Tipula vernalis... mais sur quels critères ?...

 

Juillet 2009, La Caze, Gorges de la Jonte (Lozère - France)
Tipule du chou Tipule du chou Tipule du chou
Une mouche ça ? Un diptère en tout cas, donc mouche au sens large. Il est vrai qu'avec ses pattes d'araignée, son long museau sur un cou fragile, son abdomen de libellule et ses ailes immenses, cet insecte semble assez éloigné de la mouche noire qui nous agace à tout endroit, jusqu'à la maison. Quand on l'appelle Cousin, on pense moustique. Loupé, cet animal là n'est pas hématophage, il se nourrit de racines de plantes... tout au moins à l'état larvaire car l'adulte se nourrit rarement. Un grand moustique qui ne pique pas donc. En tout cas, comme il tient ses ailes horizontales au repos, c'est une belle occasion de remarquer les deux petites boules au bout de leurs perches, à l'arrière des ailes... c'est tout ce qui reste des ailes postérieures chez les diptères, ailes atrophiées transformées en haltères, dispositif d'équilibrage de vol ; le balancier du funambule, en quelque sorte !
Détermination partielle : Tipula sp.
Clovis, animateur sur le forum insecte.org, affirme qu'il ne s'agit pas là de Tipula vernalis, contrairement aux deux sections ci-dessus... et m'envoie sur une discussion... qui "réduit le champ des possibles à 5 espèces (dont lateralis et montium sont les plus probables)" précise-t-il. Si vous avez eu la curiosité de lire la discussion de ces spécialistes et les nombreux renvois qu'elle comporte, vous comprendrez aisément qu'en tant que simple photographe naturaliste amateur, je m'en tienne à cette détermination partielle !
accueil / insectes / dipteres / tipula 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.