La Plume
accueil / insectes / heteropteres / gerris-lacustris 

Gerris lacustris - Araignée d'eau

Couramment nommée araignée d'eau, ce n'est nullement un arachnide mais une punaise aquatique. Le Gerris se distingue de son cousin Aquarius par la présence d'ailes postérieures qui lui donnent ce dos brillant, voire argenté.

Classification

: Insectes

: Hétéroptères

: Gerridae

: Gerris lacustris


Noms vernaculaires

: Araignée d'eau


15 juillet 2010, Lavogne de Drigas (Lozère - France)
Gerris lacustris Ces punaises font le ménage et leurs courses au même endroit et en même temps, c'est ce que l'on appelle le recyclage. Ainsi à gauche, un coléoptère noyé ne poluera pas longtemgs la mare, non plus que le papillon qui devait s'être posé pour se rafraîchir. Gerris lacustris
Septembre 2004, Jardins Albert Kahn, Boulogne (Hauts de Seine - France)
Gerris lacustris Quelques espèces de punaises aquatiques se partagent le grand bassin du jardin japonais. L'occasion de gros plans qui offrent des détails comme les cuvettes formées par la tension superficielles des pattes sur l'eau. Gerris lacustris
Août 2004, Etangs de Hollande, Forêt de Rambouillet (Yvelines - France)
Gerris lacustris Un insecte a toujours 6 pattes, deux antennes... on vous l'a assez répété. A voir ces photos, ce n'est pas si évident, enfin surtout sur celle de gauche car en cliquant sur celle de droite, vous comprendrez mieux ! Gerris lacustris
Août 2004, Golf de Saint Marc, Les Loges en Josas (Yvelines - France)
Gerris lacustris Passant sur le sentier qui borde le golf, je me suis arrêté quelques instants pour observer l'entomofaune de l'endroit. Quelques libellules et ces Gerris, nombreux. Gerris lacustris
Toujours en mouvement, réagissant à chaque vibration de la surface de l'eau, ils s'y propulsent par petits bonds saccadés à la poursuite de leurs proies. L'espèce mentionnée ici est la plus probable, mais il est évidemment difficile d'être totalement affirmatif à la seule lecture des clichés qui n'offrent par tous les détails nécessaires.
accueil / insectes / heteropteres / gerris-lacustris 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.