tela-orthoptera
accueil / insectes / heteropteres / nepa-cinerea 

Nepa cinerea - Nèpe

On l'appelle aussi la punaise scorpion, en référence à la forme de ses pattes antérieures.

Classification

: Insectes

: Hétéroptères

: Nepidae

: Nepa cinerea


Noms vernaculaires

: Nèpe, Punaise scorpion


Physiologie

: ~2cm


15 juillet 2010, Lavogne de Drigas, Causse Méjean (Lozère - France)
Nèpe Je retrouve cette fois encore cette punaise aquatique dans la mare de Drigas, d'une belle richesse entomologique et ornithologique au demeurant. On aperçoit le siphon caudal par lequel elle capte l'air extérieur. Elle côtoie ici un Notonecte, Notonecta sp., beaucoup plus représentée dans la mare ainsi que les Gerris pour lesquels j'ai pu observer quelques scènes de prédation.
Juillet 2009, La Caze, Gorges de la Jonte (Lozère - France)
Nèpe Me voici cette fois armé d'un matériel plus adéquat pour ce type de photo mais il me manque encore un filtre polarisant pour "percer" la surface de l'eau, d'où un manque de qualité picturale. Le siphon respiratoire caudal est toutefois bien visible, formant une petite dépression à la surface. Les grandes pattes antérieures, aplaties et élargies, qui lui donnent un faux air de scorpion sont particulièrement adaptée à la capture des proies que constituent les petits invertébrés aquatiques. Nèpe
Nèpe Nèpe
Comme cette punaise aquatique ne fait pas souvent le ménage, elle se retrouve couverte de petits graviers et déchets organiques divers qui contribuent, en plus de sa couleur naturelle, à un camouflage efficace. Si l'on ne prend pas garde à ses mouvements, on la confond aisément avec une feuille morte ou un petit galet.
Juillet 2006, Lavogne de Drigas, Causse Méjean (Lozère - France)
Nèpe On ne voit pas ici sa queue qui est en fait un siphon qui lui permet de respirer (siphon respiratoire caudal) mais la forme des pattes antérieures l'identifie malgré la turbidité de l'eau de cette mare. C'est un prédateur qui s'attaque à divers invertébrés aquatiques et jusqu'à de petits poissons malgré ses deux centimètres de long. Elle a beau être pourvue d'ailes, elle vole rarement, probablement seulement en cas d'assèchement de son milieu ou à la recherche d'un partenaire (hypothèse personnelle à vérifier).
accueil / insectes / heteropteres / nepa-cinerea 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.