Société française d'odonatologie
accueil / insectes / homopteres / cercopis-vulnerata 

Cercopis vulnerata - Cercope sanguinolent

Voici le responsable du crachat de coucou, donc rien à voir avec l'oiseau du même nom. Ce dernier a déjà des moeurs très discutables en matière d'éducation des enfants, ne le blâmons pas en plus pour ce manque de savoir-vivre !

Classification

: Insectes

: Homoptères

: Cercopidae

: Cercopis vulnerata


Noms vernaculaires

: Cercope sanguinolent


Les cercopes sont des insectes capables d'un saut très rapide, suivi d'un vol court. La larve vit à l'abri d'un amas mousseux qu'elle sécrète et que l'on nomme couramment "crachat de coucou" ou "écume printatière".
Mai 2005, Joigny, commune de Chatenay, Dombes (Ain - France)
Cercope sanguinolent

On se croit savant, être supérieur observant et étudiant les petits de ce monde et chasseur devenu gibier, arroseur arrosé, on se retrouve observé à son tour, palpé, analysé...

Précisons toutefois que je ne cherchais pas les insectes à la jumelle ce jour là mais les aigrettes et hérons qui peuplaient l'étang voisin.

Cercope sanguinolent
Cercope sanguinolent Cercope sanguinolent

 

Juin 2004, Saclay (Essonne - France)
Cercope sanguinolent Je l'ai trouvé au bord d'un ruisseau de drainage relativement stagnant, dans l'Essonne, aux environs des étangs de Saclay, début juin 2004. Il déambulait sur des orties, mes jambes s'en souviennent ! Dans sa livrée sanguinolente il apparaît toxique aux yeux de ses prédateurs, même par en dessous car la vue en bas à droite, en profil bas montre de curieux cercles rouges sur l'abdomen noir. Cercope sanguinolent
Cercope sanguinolent Cercope sanguinolent
Détermination confirmée
Merci à Gérard Maës pour sa très rapide identification et la précision de ses sources, qui m'ont permis de rapidement classer cette espèce, dans l'ignorance qui est encore la mienne en ces années où je démarre ce site et mon activité naturaliste.
accueil / insectes / homopteres / cercopis-vulnerata 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.