Les insectes
accueil / insectes / lepidopteres / autographa-gamma 

Autographa gamma - Gamma ou Lambda

Le Gamma est une noctuelle, un papillon de nuit qui n'a pas son pareil pour se camoufler sur le bois vermoulu.

Classification

: Insectes

: Lépidoptères

: Noctuidae

: Autographa gamma


Noms vernaculaires

: Gamma, Lambda


Juillet 2003, La Caze, Gorges de la Jonte (Lozère - France)
Cette année, en vacances au même endroit que trois années auparavant, je retrouve ce même papillon, qui vient aimablement poser en pleine lumière, au plafond de la cuisine, près du plafonnier. On ne peut plus parler de son camouflage, totalement inefficace dans ce cas mais voilà de quoi l'étudier en détail. C'est vraiment de profil qu'il révèle sa forme si particulière avec ses trois "bosses" et sa "corne" de rhinocéros. Sa couleur grise, nuancée de noir, sa tache discrètement pourprée en arrière du Y ne font pas de doute quant à son identité. Gamma ou Lambda

 

Juillet 2003, La Caze, Gorges de la Jonte (Lozère - France)
Gamma ou Lambda Trés étonnant papillon de nuit qui imite à merveille le bois sur lequel il se pose, jusqu'aux marques blanches sur les ailes qui rapellent les vermoulures d'une branche travaillée par les scolytes dont vous apprécierez d'ailleurs l'oeuvre sur la photo ci-dessous. Son nom lui vient de la marque blanche du milieu des ailes en forme de Y (gamma grec). Gamma ou Lambda

Je ne l'ai aperçu sur sa branche en parcourant ce jardin potager que grâce à un providentiel petit courant d'air qui l'a fait frémir à mon passage. Notez toutefois que si cette identification est la plus plausible, ces deux seules photos sont des éléments insuffisants pour être tout à fait formel. Le genre est garanti, mais l'espèce laisse le doute pour A. jota en raison de la couleur générale plus brune que grise quoique chez A. jota le Y soit souvent brisé et le rectangle qui le porte plus marqué.

accueil / insectes / lepidopteres / autographa-gamma 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.