Nichoirs d'Ici et d'Ailleurs
accueil / insectes / lepidopteres / euproctis-chrysorrhoea 

Euproctis chrysorrhoea - Cul brun

Autant la chenille est noire, autant le papillon est blanc ! Le Cul brun est un papillon nocturne blanc de 30-40 mm d'envergure, dont la couleur des poils du postérieur lui a donné son nom. Sa chenille hiverne dans des "sacs" en soie, tissés entre les branches des arbres qu'elle colonise et défeuille parfois plus efficacement qu'un automne précoce.La chenille du Cul brun est velue et urticante, il est préférable de ne pas la manipuler à main nue.

Classification

: Insectes

: Lépidoptères

: Lymantriidae

: Euproctis chrysorrhoea


Noms vernaculaires

: Cul brun, Bombyx cul-brun


Physiologie

: 3-4cm

: - - - - - J J A - - - -


Vous saurez tout ce qu'il faut savoir sur le Cul brun sur le site entomologique d'André Lequet, Insectes.Net.
1er juillet 2011, Saint Julien du Sault (Yonne - France)
Cul brun Comment photographier convenablement un papillon blanc en plein soleil estival et méridien de surcroît  ? J'aurais dû le sous-exposer légèrement pour ne pas "brûler" les zones les plus exposées à la lumière... mais il eut fallu le temps de peaufiner les réglages, ce que je n'ai pas pu faire. En tout cas drôle d'idée qu'a eu ce papillon nocturne de s'exposer ainsi en pleine lumière et en pleine rue !

 

Juillet 2009, La Caze, Gorges de la Jonte (Lozère - France)
Cul brun Cul brun Cul brun
Il se sera passé cinq ans entre ma rencontre avec la chenille puis avec le papillon, et probablement plus de neuf cents kilomètres entre les deux lieux. Cette fois il est carrément entré dans notre gîte, peut-être pour être sûr que je ne le loupe pas ! Un papillon tout blanc... mon angoisse de photographe ; rien n'est plus dur que d'obtenir des détails dans les blancs. Finalement je ne m'en suis pas si mal sorti. On aperçoit bien le bout de l'abdomen (photo de gauche) brun-roux qui lui a donné son nom. Mais à quoi correspondent les deux colorations rousses sous les pattes antérieures ?

 

Fin avril 2004, Pointe du Hourdel, Baie de Somme (Picardie - France)
Chenille de Cul brun Chenille de Cul brun Chenille de Cul brun
Sur des buissons d'épineux, d'à peine plus d'un mètre cinquante de haut, en retrait de la digue de galets de la pointe, face à l'immensité de la Baie de Somme, à deux pas des premières maisons, quelques toiles de soie à l'aspect laiteux attirent l'oeil (et l'objectif !). Toiles d'araignées, colonies de chenilles ? De plus près, aucun doute n'est permis, il s'agit bien de chenille, ou plutôt de chenillessss ! Ces espèces de tentes abritent chacune des chenilles par dizaines, et certaines s'activent à l'extérieur et partent en balade sur les branches environnantes. Ces arbustes, déjà exposés aux vents marins n'ont vraiment pas de chance. Leur allure est très caractéristique. Le corps est brun foncé, presque noir, chaque segment (sauf les derniers) portent des tâches latérales blanches, et des points rouge vif sont bien visibles sur le dos des deuxième et troisième segments. Une pilosité dorée abondante n'incite pas à y toucher !
accueil / insectes / lepidopteres / euproctis-chrysorrhoea 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.