Plantes sauvages
accueil / insectes / lepidopteres / yponomeuta-padella 

Yponomeuta padella - Hyponomeute du cerisier

Une allure de mite pour ce petit papillon discret que l'on retrouve habituellement sur le Prunellier, l'Aubépine ou le Sorbier des oiseleurs.

Classification

: Insectes

: Lépidoptères

: Yponomeutidae

: Yponomeuta padella


Noms vernaculaires

: Hyponomeute du cerisier


Physiologie

: 20-24mm

: - - - - M J - - - - - -


Mi-juillet 2009, La Caze, Gorges de la Jonte (Lozère - France)
Hyponomeute du cerisier Du jardin en contrebas, ce petit papillon rentre couramment le soir dans la maison, accompagnant la valse des nocturnes. De tout près il révèle une robe aux reflets métalliques d'argent clair et brillant. Seule touche colorée sur cette espèce : la trompe que l'on voit ici enroulée ou déroulée selon les clichés, dans des tons jaunâtres. Il dépasse un peu sa période de vol habituelle, plus printanière selon mes guides.
Hyponomeute du cerisier Hyponomeute du cerisier Hyponomeute du cerisier

 

25 avril 2007, Parc de Bercy, Paris (France)
Hyponomeute du cerisier Hyponomeute du cerisier Hyponomeute du cerisier

Je ne connaissais de ce papillon que l'imago rencontré en 2003 en Lozère. C'est à deux pas de chez moi que je tombe sur sa chenille, capable de raser la végétation qui l'accueille. En montant les marches de la passerelle enjambant la rue Kessell qui coupe le parc en deux mon regard est attiré par un buisson qui semble couvert de toiles d'araignées constellées de petites taches noires. Il n'en reste en fait qu'un bouquet de tiges exfoliées. Les toiles en question sont en fait la soie des nids d'une colonie de chenilles. Les taches sont les déjections de ces dernières. Plus je regarde vers le pied de l'arbuste et plus je découvre de chenilles, amalgamées les unes aux autres en paquets qui tendent à descendre vers le sol.

Reprise de croissance Repassant au même endroit une quinzaine de jours plus tard (12 mai), je ne vois plus aucune chenille, les nids ont presque disparu et l'arbuste reprend vie, bourgeonne et sort quelques feuilles, confirmant qu'il n'était pas en grand danger. Reprise de croissance
Une semaine de plus (19 mai) et je peux constater que ce petit arbuste est à nouveau bien en feuille et vigoureux.

 

Juillet 2003, Gorges de la Jonte (Lozère - France)
Hyponomeute du cerisier Un petit papillon discret, dont la chenille grégaire se développe dans une toile communautaire, sur l'Aubépine et l'Epine noire. Les ailes postérieures sont grises. Les chenilles peuvent parfois manger complètement les feuilles, sans danger réel pour l'arbre. Hyponomeute du cerisier
Au coeur d'un jardin potager en traitement bio depuis des dizaines d'années, avant même qu'on invente le mot, en bordure de rivière, une très grande diversité d'insectes dont aucun ne pullule vraiment, les populations s'auto-régulant par la présence des insectes prédateurs et des oiseaux, ce petit papillon aux allures de mite dont on dirait qu'il a revêtu un manteau royal.
accueil / insectes / lepidopteres / yponomeuta-padella 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.