lesoiseauxenville
accueil / insectes / mantopteres / empusa-pennata 

Empusa pennata - Empuse

La jeune Empuse porte le nom de Diablotin, rien d'étonnant à voir son allure et puis l'adulte porte déjà le nom d'un démon de la mythologie grecque.

Classification

: Insectes

: Mantoptères

: Empusidae

: Empusinae

: Empusa pennata


Noms vernaculaires

: Empuse commune


Physiologie

: - - - - M J J A S - - -


12 juillet 2010, Sainte Enimie (Lozère - France)

Empuse commune

Rassurons-nous, l'Empuse, contrairement à sa cousine Mante à qui elle ressemble mais s'en distingue notamment par cet étrange chapeau qui la coiffe, ne dévore jamais le mâle qui la courtise. Empuse commune
Nous visitons ce charmant village des gorges du Tarn qu'est Sainte Enimie. Charmant en dehors de la période très estivale de mi-juillet à mi-août, car il est de toute façon impossible d'accèder au parking envahit par les amateurs d'eau vive. Il faut donc visiter la partie médiévale, la ville haute, avant le rush touristique mais pas trop tôt non plus sinon les ateliers d'artistes et d'artisans d'art ne sont pas ouverts. Visez les deux premières semaines de juillet ! Cet aparté mis à part (c'est le propre d'un aparté d'ailleurs) revenons à nos "moutons"... à six pattes !
C'est en sortant du parking en bord du Tarn que mon regard est attiré... Quelle est cette mante aux allures bizarres qui descend le muret de bord de route la tête en bas ? Je m'accroupis pour découvrir une Empuse commune adulte. C'est la première que je rencontre et j'aurais aimé prendre davantage de photos avant qu'elle ne s'envole. On distingue mal ses antennes mais il me semble qu'elles ne sont pas pectinées, ce qui nous met en présence d'une femelle. J'aurais aimé vous montrer entre autres le cône qui orne le dessus de sa tête et lui donne cette allure très particulière, énigmatique.

L'Empuse dans la littérature

Dans le folklore de la mythologie grecque, Empuse est une créature fantastique, une sorte de démon femelle. Elle apparaît parfois comme gardienne des enfers, elle peut se métamorphoser en un animal hybride. Elle peut aussi prendre l'apparence d'une belle jeune femme pour séduire les jeunes hommes et les dévorer. L'insecte éponyme est finalement moins monstrueux puisque sa femelle ne partage pas ce travers gastronomique. Contrairement à sa cousine Mante, elle ne dévore pas son mâle lors de la reproduction. On reste dans le domaine des enfers avec le juvénile qui en raison de son abdomen curieusement retroussé en arrière et rappelant un épis de Lavande, est nommé Diablotin.

accueil / insectes / mantopteres / empusa-pennata 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.