Nichoirs d'Ici et d'Ailleurs
accueil / insectes / odonates / sympetrum-sanguineum 

Sympetrum sanguineum - Sympétrum rouge sang

Libellules, demoiselles, odonates... Vaste regroupement de nombreuses espèce où il est aisé de se perdre. Ce Sympetrum ne passe pas inaperçu avec sa robe de cardinal.

Classification

: Insectes

: Odonates

: Anisoptera

: Libellulidae

: Sympetrum sanguineum


Noms vernaculaires

: Sympétrum rouge sang


31 juillet 2011, Bois Prieux, Neuvry (Seine et Marne - France)
Sympetrum rouge sang Comme j'arpente le sentier de découverte du Bois Prieux, dans la Réserve de la Bassée, cette grosse libellule rouge se pose un instant près de moi, juste le temps de deux clichés. Sympetrum rouge sang
Détermination confirmée
La forme générale de l'abdomen m'oriente a priori vers les Sympétrums. La couleur rouge sang vif de celui-ci et les pattes noires orientent vers le Sympétrum le plus commun en Europe et la première idée qui me vient est donc Sympetrum sanguineum. S. striolatum serait plus terne, S. depressiusculum aurait des points sur les côtés de l'abdomen et est nettement moins courant dans la région.
Détermination confirmée par les membres du forum insecte.org.

 

Août 2004, Etangs de Hollande, Forêt de Rambouillet (Yvelines - France)
Sympetrum rouge sang Ce sympétrum, outre qu'il a le corps rouge sang qui lui donne son nom, a également les pattes noires. Une espèce qui se laisse facilement approcher dit-on, surtout en automne, le régal donc pour le photographe naturaliste. Fin août, il est encore bien actif et ne m'a pas laissé le loisir de faire plus d'une photo. Le voilà pris sur des ronces à quelques centaines de mètres des étangs. Il s'agit ici d'un mâle puisque sa femelle est brun jaunâtre.
accueil / insectes / odonates / sympetrum-sanguineum 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.