La toile des insectes du Québec
accueil / insectes / orthopteres / barbitistes-serricauda 

Barbitistes serricauda- Barbitiste des bois

Le Barbitiste des bois est une sauterelle de couleur vert mat, tachetée de noir, aux élytres roussâtres bordés de jaune. Les cerques du mâle sont très recourbés dans les trois dimensions en forme de S.

Classification

: Insectes

: Orthoptères

: Tettigoniidae

: Phaneropterinae

: Barbitistes serricauda


Noms vernaculaires

: Barbitiste des bois


Physiologie

: 15-20mm


13 juillet 2010, La Caze, Gorges de la Jonte (Lozère - France)
Barbitiste des bois Du jardin à la maison, il n'y a que quelques sauts. Un an après ma première observation de cette espèce dans le potager, au bord de la rivière, je le retrouve à la grille de la fenêtre. Barbitiste des bois
Regarde-t-il cette éphémère avec intérêt ou est-ce le hasard ou le fruit de mon imagination ? Au fait qu'est-ce que ça mange un Barbitiste ? Certaines sauterelles ne sont pas strictement végétariennes...
Juillet 2009, La Caze, Gorges de la Jonte (Lozère - France)
Ces photos ont été initialement attribuées à B. fischeri, à tort, car l'examen des cerques, ici bien visibles, entre autres, montrent par leur forme très biscornue dans toutes les dimensions qu'il s'agit sans aucun doute de Barbitiste serricauda.
Barbitiste des bois Vert brillant quand il est jeune, le Barbitiste se couvre de taches et devient noir brillant adulte. Il aime les bains de soleil dans les arbres et les buissons et chante (stridule) surtout la nuit. Barbitiste des bois
Barbitiste des bois Barbitiste des bois Barbitiste des bois
BBinsecte/www.insecte.org me fait remarquer en visitant mon site que mon Barbitiste n'a de fischeri que dans mon imagination et mon ignorance et que je devrais creuser la piste de B. serricauda. En effet, je me suis contenté d'identifier, un peu rapidement sans doute, cet individu à l'aide de mes guides, et sur les orthoptères je ne suis pas très équipé. Sur ce forum, on cite, sans le décrier pour autant, que déterminer une sauterelle avec le Chinery (ce qui est mon cas) relève de la plus haute acrobatie. C'est effectivement souvent l'impression que ça me donne... celle d'être un funambule sur un fil mal tendu... comme de plus je n'ai pas un sens de l'équilibre très développé ! J'ai suivi le conseil, lu les échanges de son forum (que je recommande au passage), croisé ces infos avec les pages d'Alain Ramel et finalement rangé correctement ces photos dans la bonne espèce. Il y a pourtant déjà un an qu'Yvain Dubois m'avait écrit : «Juste un petit mot pour vous signaler que la fiche sur Barbitistes fischeri concerne en fait Barbitistes serricauda, le barbitiste des bois. On voit bien les cerques longs, croisés, ondulés, se terminant en pointe et l'absence de lame sur la plaque sous-génitale». Oui, mais voilà, en novembre 2009, je nageais en plein déménagement, entre mon Paris d'hier et ma Bourgogne d'aujourd'hui, et son message était resté vain...
accueil / insectes / orthopteres / barbitistes-serricauda 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.