Centre Ornithologique Ile de France
accueil / oiseaux 

Les oiseaux

Les oiseaux sont partout ou presque, sur terre, en l'air, en mer, au bord des ruisseaux, dans les vasières, les roseaux, sur les fils électriques, tapis dans les herbes sèches, perchés en haut d'un arbre mort, sur un coin de cheminée, sur un piquet de clôture, en ville, au bord de l'autoroute, au milieu du chemin, dans les parcs urbains, animaliers, dans votre jardin, sur mon balcon, ma fenêtre, dans le sillon du laboureur, derrière le chalutier, isolés ou en bandes, peureux ou familiers. Il suffit d'observer, avec patience parfois, oreilles et yeux grands ouverts, pour garantir l'émotion toujours renouvelée.

Vol de Choucas des tours

Les espèces aux caractéristiques proches sont habituellement regroupées en genre, eux-mêmes regroupés en famille, puis en ordres. Cette approche qui convient aux scientifiques n'est pas forcément trés parlante au simple curieux. Ce site ayant vocation de vulgarisation, j'ai choisi une approche plus intuitive, guidée par des appellations plus populaires. J'ai ainsi déterminé 10 groupes en m'inspirant de travaux existants de classification simplifiée pratique.

Limites (trait rouge) du Paléarctique Occidental : 1- Spitzberg, 2- Terre François-Joseph, 3- Nouvelle-Zemble, 4- Islande, 5- Açores, 6- Archipel du Cap-Vert, 7- Tibesti (Tchad), 8- Caucase, 9- Oural, 10- Cours inférieur et embouchure du fleuve Oural F- îles Féroé, JM- Jan Mayen (Norvège), B- Bjørnøya (Norvège), M- Madère (Portugal), C- Canaries (Espagne)

Carte : Ornithomedia.com


En Europe, on rencontre près de 430 espèces d'oiseaux, 800 à 900 si l'on étend la zône d'observation du Spitzberg au Sahara et des Açores à l'Oural, auxquelles viennent s'ajouter les espèces exotiques que l'on peut rencontrer en animaux d'ornements, dans les parcs urbains ou animaliers.

Si, par rapport aux insectes, il est plus aisé d'identifier les oiseaux, le nombre d'espèces étant plus réduit, il arrive parfois que des hybridations, des plumages abberrants... laissent pantois. Dans les pages qui suivent vous saurez comment j'ai appris ce monde captivant, au gré de mes erreurs, le plus souvent !

Classification
pratique
Principaux ordres
ou familles
Exemples
Commentaires
Passériformes
Les passereaux, également appelés oiseaux chanteurs forment le groupe le plus important en nombre d'espèces.
Corvidés
Faisant en principe partie des passereaux, regroupés ici à part par commodité pour le lecteur.
Strigidés, tytonidés, ordre des falconiformes, familles des aciipitridés, des pandionidés et falconidés
Oiseaux prédateurs armés d'un bec crochu et de serres puissantes se nourrissant d'animaux vivants, à part les vautours qui sont nécrophages.
Ansériformes
Oiseaux généralement herbivores à pattes palmées se nourrissant principalement en eau douce. Les harles sont piscivores.
Gaviiformes, podicipédiformes, procellariformes, pélécaniformes, laridés, sternidés, alcidés
Cormoran huppé, Goéland argenté, leucophée, marin, Grand cormoran, Grèbe huppé, Manchot de Humboldt, Mouette rieuse, Pélican frisé, Sterne pierregarin...
Oiseaux piscivores vivant sur les côtes marines du monde entier. La grande majorité vit en colonies.
Ciconiiformes, gruidés, ottidés
Oiseaux pouvant être trés grands, vivant toujours prés de l'eau. Certaines espèces présentent des migrations spectaculaires.
Gruiformes, charadriiformes
Oiseaux se nourrissant sur les vasières, en eau douce comme en eau salée. Passent l'hiver en grands groupes, souvent sur les côtes d'Europe occidentale.
Tétraonidés, phasianidés
Oiseaux vivant souvent en petites troupes et généralement mauvais voiliers.
Columbiformes
Colombe zébrée, Pigeon biset ou domestique, colombin , des olives, ramier, Tourterelle turque ou des bois...
Les plus proches de nous en milieu urbain.
Psittaciformes, cuculiformes, caprimulgiformes, apodiformes, coraciiformes, piciformes
Aras ararauna, hyacinthe, Coucou, Engoulevent, Ganga, Guêpier, Huppe, Perruche, Martin-pêcheur, Martinet noir, à ventre blanc, Perroquet gris du Gabon, Pic épeiche, épeichette, vert, Rollier...
Un peu pêle-mêle, des oiseaux dont les familles ne sont pas suffisamment importantes en nombre pour constituer un groupe remarquable.

Un peu de grammaire humoristique

Un maître d'école demande à un de ses élèves :
«Compte de 1 à 10 en mettant le mot "oiseau" après».
L'élève entonne :
«Un n'oiseau... deux n'oiseaux...
- Non, deux z'oiseaux... l'interrompt l'instituteur, allez continue !
- Deux z'oiseaux, trois z'oiseaux, quatre z'oiseaux...
- Non... quatr'oiseaux !... souffle le maître dont l'iiritation grandit...
- Quatr'oiseaux, cinq r'oiseaux.
- Non, non et non !... tonne le mentor excédé, tu demanderas la suite à tes parents et demain tu me le réciteras à nouveau, et correctement cette fois !
Le lendemain, l'instituteur questionne à nouveau le même élève, comme prévu.
- Alors ce pluriel d'oiseaux, c'est bon ?
- Oh, oui, monsieur ! répond l'enfant, sûr de lui et qui énnonce fièrement : un piaf, deux piafs, trois piafs...»

Voir aussi :

En raison du volume d'information ou du nombre de photos disponibles sur ce sujet, l'ensemble a été découpé pour optimiser le chargement, n'hésitez pas à visiter aussi les pages suivantes : Accueil du dossier , Non_identifies .

accueil / oiseaux 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.