Société française d'odonatologie
accueil / oiseaux / autres / calao-abyssinie 

Calao d'Abyssinie

Le Calao d'Abyssinie est un grand calao terrestre africain carnivore qui se nourrit à terre.

Classification

: Bucérotiformes

: Bucorvidés

: Bucorvus abyssinicus


Noms vernaculaires

: Calao d'Abyssinie, Bucorve d'Abyssinie

: Abyssinian Ground Hornbill

: Sudanhornrabe

: Cálao Terrestre Norteño

: Bucorvo settentrionale


Physiologie

: 90 à 100cm

: 120 à 180cm

: 3 à 4kg

: 40 ans

: espèce protégée


3 novembre 2013, Parc des oiseaux, Villars les Dombes (Ain - France)
Calao d'Abyssinie femelle A côté de ces fausses termitières ce grand dindon montre une démarche un peu maladroite alors que c'est un grand marcheur qui ne vole qu'en cas de fuite ou pour traverser des zones d'herbe haute. Calao d'Abyssinie mâle
Son corps est presque entièrement noir et ce n'est que lors de son envol qu'on apercevra ses longues rémiges blanches. La femelle est reconnaissable (à gauche) à sa peau gulaire (sous la gorge) entièrement bleue. Le mâle (à droite) est très semblable à l'exception d'une bordure rouge écarlate de cette zone. Tous deux se nouurrissent au sol de reptiles, batraciens, petits mammifères, oiseaux, insectes, arachnides... Ils peuplent la savane africaine dans toute la zone subsaharienne.
Calao d'Abyssinie Lors du spectacle de présentation des oiseaux ce mâle s'approche d'un pas décidé d'une touffe d'herbe en bordure du plancher. Il y découvre, comme prévu, un faux serpent assorti d'un bout de viande. Calao d'Abyssinie
Son instinct est plus fort que la logique, il frappe violemment le leurre à terre pour le tuer avant de le déguster. Sa friandise avalée, il repart vers sa volière "ranger son jouet" auquel il s'est attaché !
accueil / oiseaux / autres / calao-abyssinie 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.