tela-orthoptera
accueil / oiseaux / colombins / pigeon-ramier 

Pigeon ramier

Le pigeon ramier était moins fréquent dans les villes que le pigeon biset, mais ces dernières années, il me semble gagner du terrain.

silhouette

Classification

: Columbiformes

: Columbidae

: Columba palumbus


Noms vernaculaires

: Pigeon ramier

: Common Wood-Pigeon

: Ringeltaube

: Paloma Torcaz

: Colombaccio


Physiologie

: 40-42cm

: 75-80cm

: 480-550g

: Jusqu'à 10 ans

: non menacée

: J F M A M J J A S O N D



23 mars 2008, Parc de Bercy, Paris (France)
Pigeon ramier C'est le printemps, aucun doute n'est permis, et les Pigeons ramiers ne s'y sont pas trompés. Ils ont construit leur nid et s'y installent... un peu serrés toutefois.

Pigeon ramier

Cette quête fébrile de l'habitat de reproduction se retrouve en tout lieu et un couple veut à tout prix nicher sur mon balcon en ce moment. Je leur ai fait comprendre que le lierre sur le bord de la fenêtre de la cuisine n'était pas prévu à cet effet... ils cherchent donc l'emplacement idéal dans le chèvrefeuille, en bordure de la fenêtre de la salle à manger. Je ne suis pas d'accord non plus, il faut bien comprendre que ça demanderait beaucoup de travail pour tenir l'endroit propre, mais ils sont têtus, cet endroit est prospecté chaque année ! Comme les travaux sont rapides, le nid étant des plus sommaires, comme vous pouvez le voir ci-dessus, s'ils trouvent moyen de s'installer et de pondre avant que nous ne puissions intervenir, ils finiront par gagner. Déjà l'année dernière ils étaient tellement décidés que nous devions les prendre à pleine main pour les mettre dehors !

 

19 mai 2007, Parc de Bercy, Paris (France)
Voilà un bon mois et demi que les Pigeons ramiers se gavent de jeunes bourgeons printaniers. Les trottoirs et les carrosseries le savent bien car cette gourmandise laisse des traces vertes que nous apprécions encore moins que les blanches habituelles ! Celui-ci qui arpente les buissons semble se demander où est passée cette divine provende... Comment les feuilles qui ont poussé sur les branches peuvent-elles à se point cacher ce délicieux péché ?

Pigeon ramier

 

27 avril 2007, Bois de Vincennes, Paris (France)

Pigeon ramier

Pigeon ramier

Pigeon ramier

Pas de plus hautre résolution pour ces trois clichés. Juste pour montrer qu'il faut se garder d'interpréter trop hativement des photos sorties de leur contexte. Contrairement à ce que certains pourront penser il n'y a pas lieu de se précipiter au secours de ce pigeon qui n'est pas en train de se noyer mais qui prend un bain très dynamique ! Il est descendu avec précaution de la berge dans cette mare où à cet endroit il a pied et bat des ailes vigoureusement pour mouiller l'intégralité de son plumage. Après deux ou trois minutes de ce traitement il remonte tranquillement sur l'herbe et entreprend de remettre un peu d'ordre dans sa voilure avant de décoller et d'aller finir cette toilette en sécurité sur une branche haute.

Quelques remarques personnelles

Plume PlumePlumePrésent en moins grand nombre que le pigeon biset (ou pigeon de ville) mais tout de même fréquent, le pigeon ramier, plus élégamment habillé, me semble gagner du terrain depuis quelques années dans mon quartier de Paris. Je n'ai pas procédé à des comptages précis, ce que je dis n'engage que moi sur la foi de mon impression.

Un spécimen aisément reconnaissable à une petite protubérance cranienne (accident de naissance ?) nous a régulièrement honoré de sa visite pendant plusieurs années, se perchant souvent sur la grille qui sépare le terrain de notre immeuble de l'école maternelle qui nous fait face. Il n'avait pas besoin de bague pour se faire reconnaître.

Contrairement à ce que l'on observe chez les pigeons bisets, nous n'avons jamais remarqué de malformations chez les ramiers, comme des pattes atrophiées ou tordues... Il est vrai que ces dernières années, la population de biset semble avoir diminué et ils paraissent eux aussi en meilleure santé, tout au moins dans mon quartier.

Voir aussi :

En raison du volume d'information ou du nombre de photos disponibles sur ce sujet, l'ensemble a été découpé pour optimiser le chargement, n'hésitez pas à visiter aussi les pages suivantes : Accueil du dossier , 2006 .

accueil / oiseaux / colombins / pigeon-ramier 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.