Centre Ornithologique Ile de France
accueil / oiseaux / corvides / choucas-des-tours 

Choucas des tours

Sa petite taille, à peine plus grande que celle du geai, ne permet pas de le confondre avec la corneille, avec laquelle il partage la silhouette générale. Ce petit corvidé a également un cri plus clair, pas désagréable.

silhouette

Classification

: Passériformes

: Corvidae

: Corvus monedula


Noms vernaculaires

: Choucas des tours

: Eurasian Jackdaw

: Dohle

: Grajilla

: Taccola


Physiologie

: 33cm

: 67-74cm

: 220-270g

: 5-10ans

: non menacée

: J F M A M J J A S O N D



Croyances populaires

En Europe, un groupe de Choucas qui se perchent sur une maison annonce que la famille va s'aggrandir ou une rentrée d'argent. Voilà au moins une bonne nouvelle, les corvidés étant généralement des oiseaux mal aimés dans nos régions, voici une exception qui fait plaisir, même si, comme toute superstition, elle est aussi infondée que tout le reste ! Notez qu'il n'y a pas qu'en Europe, et qu'on retrouve cette même notion en Asie et notamment au Tibet.

Toutefois, selon une superstition anglaise, le choucas isolé n'est pas de bon augure puisqu'il présage la mort. C'était trop beau ! Corvidé = oiseau de mort, vieille tradition. Il est vrai qu'en nos contrées, le noir est signe de deuil ; ceci explique peut-être cela...

Il porte malheur également s'il se perche au sommet d'un toit ou tombe dans une cheminée. Moi j'ai plutôt l'impression que c'est à l'oiseau que ça doit porter malheur ! Cet oiseau, lorsqu'il évolue en ville et non sur des falaises naturelles, arpente les toits et se pose fréquemment sur les pots de cheminées. On a vu plus haut que le fait qu'il fréquente ainsi le toit d'une maison y apportait le bonheur. Il était probablement tentant de penser que si la maison elle-même lui porte alors malheur, celui-ci retombe ensuite sur elle.

Si les Choucas volent autour d'une maison en coassant, c'est signe de pluie. Il doit pleuvoir souvent alors dans les régions où les Choucas sont nombreux et tant qu'on y est je dirais même que plus il y a de Choucas et plus il pleut ! Le Choucas est simplement un grand bavard et aime à évoluer en bande bruyante. Pour ma part j'ai souvent vu de belles et bruyantes évolutions par un temps superbe mais surement que ça ne veut rien dire ; je n'ai probablement pas attendu assez longtemps la dégradation du temps survenue ensuite ! C'est pourtant imparable, quand il fait beau, la météo ne peut qu'évoluer vers le mauvais temps... à plus ou moins long terme !

 

Bibliographie

Le livre des superstitions, E. Mozzani, éd. Robert Laffont.

Voir aussi :

En raison du volume d'information ou du nombre de photos disponibles sur ce sujet, l'ensemble a été découpé pour optimiser le chargement, n'hésitez pas à visiter aussi les pages suivantes : Accueil du dossier , 2003 , 2005 , 2006 , Croyances .

accueil / oiseaux / corvides / choucas-des-tours 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.