Un site de l'INRA
accueil / oiseaux / corvides / geai-des-chenes 

Geai des chênes

C'est un oiseau forestier qui ne néglige pourtant pas discrètement les parcs urbains.

silhouette

Classification

: Passériformes

: Corvidae

: Garrulus glandarius


Noms vernaculaires

:

: Eurasian Jay

:

: Arrendajo

: Ghiandaia eurasiatica


Physiologie

: 35cm

: 52-58cm

: 140-190g

: Jusqu'à 5ans

: non menacée

: J F M A M J J A S O N D


Il reste rare à voir et même à entendre dans le quartier de Paris où j'habite. Il m'arrive d'en apercevoir un passant devant mes fenêtres deux à trois fois par an tout au plus, même s'il est régulièrement présent au Square de Choisy tout proche.


Juillet 2005, Bout du Bois - La Harmoye (Côtes d'Armor - France)
Geai des chênes Habitant régulièrement le terrain de nos voisins de vacances, les geais venaient de temps en temps en notre jardin ou à proximité immédiate. Celui-ci s'est laissé photographié sur un arbre mort en bordure de la route d'où il scrutait de temps en temps les environs. Farouche ici comme ailleurs, il faut bien toute la puissance du zoom de 380mm pour aller le "cueillir", un peu en limite de portée.

 

Mai 2005, parc ornithologique de Villars-les-Dombes (Ain - France)
Geai des chênes
Le geai des chênes ne mange pas que des glands dont il tirerait son nom. Les glands, il les stocke pour l'hiver, le reste du temps il mange surtout des insectes sans dédaigner quelques oeufs ou poussins. C'est un oiseau farouche qui même dans ce parc ornithologique où il a de fait l'habitude de voir passer du monde, reste difficile à observer longtemps et encore plus à approcher. Remarquez ces moustaches épaisses qui lui donne un petit air fin XIXème siècle !
Geai des chênes
Geai des chênes Geai des chênes
C'est un sacré travailleur, capable d'enterrer plusieurs milliers de glands à la belle saison pour les manger pendant la mauvaise où il ne trouvera plus guère d'insectes. Bien entendu il ne les retrouvera pas tous et certains donneront ainsi de jeunes chênes. Malgré lui il participe ainsi à la régénération forestière.

Voir aussi :

En raison du volume d'information ou du nombre de photos disponibles sur ce sujet, l'ensemble a été découpé pour optimiser le chargement, n'hésitez pas à visiter aussi les pages suivantes : Accueil du dossier , 2005 , 2006 .

accueil / oiseaux / corvides / geai-des-chenes 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.