Didier Roustide
accueil / oiseaux / grands-echassiers / cigogne-noire 

Cigogne noire

La cigogne noire est moins visible que la blanche, non à cause de sa couleur, mais parce qu'elle fuit la compagnie de l'homme et est davantage forestière. Elle parait entièrement noire : seuls le ventre, le dessous de la queue et les aisselles sont blancs.

silhouette

Classification

: Ciconiiformes

: Ciconiidae

: Ciconia nigra


Noms vernaculaires

: Cigogne blanche

: Black Stork

: Schwarzstorch

: Cigüeña Negra

: Cicogna nera


Physiologie

: 90-100cm

: 110-145cm

: 3kg

: Jusqu'à 18 ans

: non menacée

: - - M A M J J A S - - -


Vos propres observations sont précieuses, vous pouvez comme moi utiliser la fiche d'observation pour aider au suivi de cette espèce (voir le site cigogne-noire.fr). Un dépliant de l'ONF est également disponible pour mieux la connaître.
19 août 2012, Baon (Yonne - France)
Cigogne blanche Quelle surprise de voir planer ces deux grands oiseaux au détour de la route et de les voir se poser dans la prairie abritée d'une haie. Cigogne blanche
Une allure de Héron mais évidemment ni la couleur ni le coup rentré. Plutôt une allure de Cigogne mais toute noire ?! Avouons-le... je n'ai pas pensé sur le terrain à la Cigogne noire mais plutôt à un Ibis (falcinelle) échappé d'un parc animalier. Pas de jumelles, juste le temps de tirer quelques portraits au jugé avec un compact à travers la vitre de la voiture. Les voilà déjà parties. Garer la voiture et tenter une photo du vol pour garder l'allure et la couleur ventrale... A la maison, recherches... le bec n'est évidemment pas celui d'un Ibis mais bien celui d'une cigogne... et l'évidence me vient à l'esprit, enfin ! Quelques recherches sur sa présence en région confirment la présence, rare mais bien réelle de l'espèce.

accueil / oiseaux / grands-echassiers / cigogne-noire 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.