Histoires naturelles
accueil / oiseaux / grands-echassiers / grue-caronculee 

Grue caronculée

Les grues ressemblent un peu aux hérons, qui ont également de longues pattes et un long cou, sans y être étroitement apparentées. Les grues volent le cou étiré et droit, tandis que les hérons (une fois leur vitesse de vol atteinte) courbent la tête vers l'arrière de sorte que leur cou épouse la forme d'un «S».

silhouette

Classification

: Gruiformes

: Gruidae

: Grus carunculatus


Noms vernaculaires

: Grue caronculée

: Wattled Crane

: Grulla Carunculada


Physiologie

: 1,75m

: 2,30-2,60m

: 8-9kg

: Jusqu'à 10 ans ?

: vulnérable



Novembre 2004, parc ornithologique de Villars-les-Dombes (Ain - France)
Grue caronculée

Parmi les plus primitives des grues cette grue africaine est aujourd'hui menacée et sa population en forte régression. Elle fait partie d'un programme d'élevage européen pour sa sauvegarde. Elle doit son nom aux caroncules, ces excroissances qui pendent sous sa tête, que l'on apelle aussi parfois fraise, quand elles sont rouges, comme l'est d'ailleurs la peau nue de sa face. Elle peuple naturellement les milieux humides de l'Afrique du sud et l'est.

accueil / oiseaux / grands-echassiers / grue-caronculee 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.