Annuaire de sites naturalistes
accueil / oiseaux / oiseaux-de-mer / goeland-argente 

Goéland argenté

Le Goéland argenté est considéré comme très commun, même si sa population a connu une régression dans toute l'Europe. Il n'en reste pas moins probablement le plus répandu des goélands dans nos régions. A l'origine oiseau de bord de mer, mais souvent présent dans les campagnes environnantes, surtout en hiver, il a pris l'habitude de se nourrir sur les décharges et on le trouve maintenant un peu partout, y compris en ville où notre habitat lui constitue un ersatz de falaise qui lui convient bien et où il niche volontiers sur les toits.

silhouette

Classification

: Charadriiformes

: Laridae

: Larinae

: Larus argentatus


Noms vernaculaires

: Goéland argenté

: Herring Gull

: Silbermöwe

: Gaviota Argéntea, Gaviota grande (HN)

: Gabbiano reale nordico


Physiologie

: 55-67cm

: 1,30-1,60m

: 750-1250g

: 10-20 ans

: non menacée

: J F M A M J J A S O N D


Il faut quatre ans au Goéland argenté pour perdre son costume tacheté de brunâtre au profit de la livrée blanc et argent de l'adulte.


23 décembre 2006, Jardin des Tuileries, Paris (France)

Goéland argenté

Il y a de l'immature sur ce bassin, c'est sûr... mais de quelle espèce, et de quel âge ? Merci à Frédéric Malher pour ses explications, car les goélands changeant d'apparence d'année en année avant de devenir adulte à l'issue du quatrième hiver seulement, il n'est pas simple de s'y retrouver.

Goéland argenté

La photo de gauche, en haut, nous montre un Goéland argenté adulte sur la droite en train de perdre ses marques hivernales sur la tête, alors que sur la gauche, ainsi que sur les photos suivantes, nous avons à faire à un Goéland argenté H3 (comme disent les spécialistes !), autrement dit un individu qui fête son troisième hiver, reconnaissable à son bec taché de noir et le bout des ailes noir commençant à se maculer de blanc, le dos se couvrant d'un manteau gris. Enfin, dire que c'est la fête, est-ce bien la bonne expression ? Chaque fois qu'il fait un tour de bassin en volant, il perd des plumes et passent quelques minutes à se torturer les méninges quant à l'usage qu'il pourrait bien faire de ses anciens oripeaux flottant sur l'eau... Mais il est bien connu que le froid inhibe un peu l'activité neuronique (pas pour vous ?... chez moi, si !) ; laissant là ses réflexions hautement métaphysiques, il s'en va se réchauffer les panards sur les bouillons de la bouche d'alimentation du bassin, endroit également très prisé des mouettes.
Goéland argenté Goéland argenté Goéland argenté

 

10 juin 2006, Quai Saint Bernard, Paris (France)

Goéland argenté

Goéland argenté

Goéland argenté

Deux Goélands argentés stationnent sur la Seine, perchés sur deux énormes piliers d'amarrage et scrutent la surface du fleuve. L'un d'entre eux s'élance et piquent vers une tache blanchâtre qui se révèle être un poisson scintillant sous le soleil. Plusieurs tentatives seront nécessaires mais la persévérance finit par payer.
Goéland argenté

Le poisson ramené sur la table de dégustation, il ne reste plus qu'à le déchiqueter à coups de bec.

Ce n'est pas si simple, le poisson est glissant et n'offre pas une très bonne prise. On pince, on tire, on soulève, on repose, et on recommence...

Mais ça vaut la peine de se donner du mal, c'est un vrai régal,

Goéland argenté
Goéland argenté Goéland argenté
Goéland argenté Goéland argenté Goéland argenté
Posé sur ce pilier, ce poisson ne risque guère de s'envoler, et on peut le laisser là un moment pour vaquer à d'autres occupations. Rien de tel qu'un bon vol pour faire une petite pause digestive ! Le deuxième individu décolle à son tour, décrit quelques orbes et se repose à nouveau. On aperçoit derrière lui un beau morceau de viande cuite à souhait, rosée, qu'il vaudrait finalement mieux becqueter avant qu'elle soit pourrie par un cancer de la peau !

Voir aussi :

En raison du volume d'information ou du nombre de photos disponibles sur ce sujet, l'ensemble a été découpé pour optimiser le chargement, n'hésitez pas à visiter aussi les pages suivantes : Accueil du dossier , 2004 , 2005 , 2006 , 2007 , Croyances .

accueil / oiseaux / oiseaux-de-mer / goeland-argente 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.