Société française d'odonatologie
accueil / oiseaux / oiseaux-de-mer / goeland-argente 

Goéland argenté

Le Goéland argenté est considéré comme très commun, même si sa population a connu une régression dans toute l'Europe. Il n'en reste pas moins probablement le plus répandu des goélands dans nos régions. A l'origine oiseau de bord de mer, mais souvent présent dans les campagnes environnantes, surtout en hiver, il a pris l'habitude de se nourrir sur les décharges et on le trouve maintenant un peu partout, y compris en ville où notre habitat lui constitue un ersatz de falaise qui lui convient bien et où il niche volontiers sur les toits.

silhouette

Classification

: Charadriiformes

: Laridae

: Larinae

: Larus argentatus


Noms vernaculaires

: Goéland argenté

: Herring Gull

: Silbermöwe

: Gaviota Argéntea, Gaviota grande (HN)

: Gabbiano reale nordico


Physiologie

: 55-67cm

: 1,30-1,60m

: 750-1250g

: 10-20 ans

: non menacée

: J F M A M J J A S O N D


Il faut quatre ans au Goéland argenté pour perdre son costume tacheté de brunâtre au profit de la livrée blanc et argent de l'adulte.


Croyances populaires

Comme la plupart des oiseaux de mer, les Goélands représentent des âmes en peine. En Bretagne ce sont celles des noyés dont les corps n'ont jamais été retrouvés. On peut comprendre qu'il était tentant pour ceux qui ont ainsi perdu un être cher de surmonter leur peine en transférant son souvenir sur quelque chose de concret. Les goélands étant très présents le long des côtes, cela donnait maintes occasions de rencontrer le disparu.

Il ne faut jamais tuer un goéland. Si on se réfère à la croyance précédente, on comprend aisément la raison puisqu'on tuerait de nouveau le disparu qui s'abrite dans l'oiseau.

Regarder un goéland permet de guérir de la jaunisse mais l'oiseau prend le mal et meurt. Bigre, heureusement pour nos médecins que la solution plus médicale n'est pas aussi radicale ! Ce doit être pour éviter de tels désastres qu'on a fait progresser la médecine !

D'un point de vue météo, les goélands se tiennent toujours la tête dans la direction du vent, ou même dans la direction d'où le vent va souffler. Bigre, il fait mieux qu'une girouette car il anticipe. Je ne vous le conseille pas comme alternative à celle-ci toutefois car il grince encore plus fort ! Il est vrai qu'on peut observer des bandes de goélands, mais également les mouettes, sternes... s'aligner dans le sens du vent. On peut en toute logique supposer qu'il est plus confortable de ne pas sentir le vent s'engouffrer sous les plumes mais glisser sur celles-ci, tout bonnement.

 

Bibliographie

Le livre des superstitions, E. Mozzani, éd. Robert Laffont.

Voir aussi :

En raison du volume d'information ou du nombre de photos disponibles sur ce sujet, l'ensemble a été découpé pour optimiser le chargement, n'hésitez pas à visiter aussi les pages suivantes : Accueil du dossier , 2004 , 2005 , 2006 , 2007 , Croyances .

accueil / oiseaux / oiseaux-de-mer / goeland-argente 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.