Balbuzard
accueil / oiseaux / oiseaux-de-mer / mouette-rieuse 

Mouette rieuse

Commune en nos régions, même à l'intérieur des terres où elle affectionne les pièces d'eau artificielles qui constituent des sites sûrs.

silhouette

Classification

: Charadriiformes

: Laridae

: Larinae

: Larus ridibundus


Noms vernaculaires

: Mouette rieuse

: Black-headed Gull

: Lachmöwe

: Gaviota Reidora

: Gabbiano comune


Physiologie

: 34-37cm

: ~1m

: 230-350g

: 10-15 ans

: non menacée

: J F M A M J J A S O N D


La Mouette rieuse est facile à confondre avec le Goéland argenté, même en région parisienne où il est également bien présent, mais celui-ci n'a pas le bec et les pattes rouges mais plutôt à dominante jaune.


14 janvier 2006, Front de Seine, Paris (France)

Mouette rieuse

Tout le monde sait que les vache lèvent la tête pour regarder passer les trains mais qu'en est-il des oiseaux  ? Ces mouettes, urbaines, s'intéressent aux RER... tout au moins aux structures !

Mouette rieuse

 

14 janvier 2006, Trocadéro, Paris (France)
Mouette rieuse
Les lampadaires sont des lieux privilégiés, pour ne pas dire stratégiques, pour observer les homos touristicus qui errent entre Tour Eiffel et Trocadéro. Sandwiches, crèpes, gauffres... il y a toujours un petit quelque chose à glaner. Et on se bouscule sur les perchoirs, on joue à "pousse-toi d'là que j'm'y mette"... Mendier est une manière commode, énergétiquement économique, de se sustanter pendant ces journées d'hiver.
Mouette rieuse
Mouette rieuse Mouette rieuse

Voir aussi :

En raison du volume d'information ou du nombre de photos disponibles sur ce sujet, l'ensemble a été découpé pour optimiser le chargement, n'hésitez pas à visiter aussi les pages suivantes : Accueil du dossier , 2003 , 2004 , 2005 , 2006 , 2007 , Croyances .

accueil / oiseaux / oiseaux-de-mer / mouette-rieuse 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.