Lien vers une action de protection de la nature
accueil / oiseaux / palmipedes / canard-siffleur-du-chili 

Canard de Chiloé ou Canard siffleur du Chili

Le Canard siffleur du Chili peuple le sud de l'Amérique du sud et entre autres les îles Chiloé et le Chili d'où il tire son nom, ainsi que les îles Falkland, situées au large à l'est de la pointe sud de l'Amérique du sud.

silhouette

Classification

: Ansériformes

: Anatidae

: Anas sibilatrix


Noms vernaculaires

: Canard de Chiloé, Canard siffleur du Chili

: Chiloe Wigeon

: Chilenische Pfeifente

: Pato ovejero (Arg, Bo, Uy), Silbón Overo

: Fischione del Cile


Physiologie

: 43-54cm

: 800-950g

: Jusqu'à 20 ans

: non menacée


Il doit son nom aux îles de Chiloé, aux larges des côtes du Chili.


24 juin 2007, Square des Batignolles, Paris (France)

Canard siffleur du Chili

Je vous ai déjà présenté ce beau canard en février 2005 dans ce même square. Il est toujours là, ou plutôt ils sont toujours là car j'en ai noté au moins quatre. Pas facile de dire s'il s'agit de couples, car mâles et femelles sont très semblables, la femelle étant simplement moins contrastée, un peu plus terne, que le mâle (ce que l'on voit mieux sur mes clichés de 2005). Le juvénile ressemble à la femelle, avec les zones blanches de la tête moins marquée. Il faut donc un bon coup d'oeil pour bien discerner ce petit monde.

 

Mai 2005, parc ornithologique de Villars-les-Dombes (Ain - France)

Canard siffleur du Chili

Ce joli canard a bien voulu attendre que je passe devant lui pour mettre de l'ordre dans son plumage. Un bon bain, suivi d'une bonne douche, bien brassée, rien de tel pour se mouiller partout avant d'entreprendre une toilette méthodique. De face, de dos, de dessus et de profil, si après l'avoir vu ainsi vous ne le reconnaissez toujours pas en le rencontrant dans un parc, avouez que c'est parce que vous y mettez de la mauvaise volonté !

Canard siffleur du Chili

Canard siffleur du Chili Canard siffleur du Chili

 

Février 2005, Square des Batignolles, Paris (France)

Canard siffleur du Chili

Depuis 2003, où je découvrais ce canard à Montsouris, j'ai eu le temps de me procurer d'autres guides dont certains plus spécialement consacrés aux canards où cette espèce est bien décrite.

Canard siffleur du Chili

Précisons donc qu'il peuple, outre le sud de l'Amérique du sud et entre autres le Chili d'où il tire son nom, les îles Falkland, situées au large à l'est de la pointe sud de l'Amérique du sud. S'il a en commun avec le canard siffleur de nos régions son petit bec caractéristique, il a un plumage bien à lui qui ne peut le faire confondre avec aucun autre. C'est un oiseau d'eau douce que l'on trouve à l'état naturel sur les lacs et marais et même en bordure de rivières calmes ou dans des régions boisées.

 

Août 2003, parc de Montsouris, Paris (France).

Canard siffleur du Chili

Un joli bec bleu, des flancs roux. Un poitrail chamaré de gris, tête et nuque noire avec une tâche verte foncée derrière l'oeil, des ailes joliment ouvragées de brun, noir et blanc, un croupion tout blanc, et queue noire.

Canard siffleur du Chili

Avec toutes ces couleurs vous aurez compris que je suis un mâle !
Les parcs de Paris nous ont habitués aux espèces exotiques, et pour l'ornitho amateur, les guides européens sont de piètre utilité ! Malgré tout, il faut prendre l'habitude d'y chercher plutôt dans les pages consacrées aux espèces rares de nos régions, on y a un peu plus de chances de tomber sur le bon spécimen. Ainsi le Heinzel m'a permis d'identifier ce canard siffleur du Chili.

Quelques précisions sur l'espèce

Le canard siffleur du Chili habite le sud du Chili et de l'Argentine. Il est nommé "Pato real" ou "Pato Overo" selon les pays. Il y est un oiseau assez commun, mais timide, migrant en hiver vers le nord jusqu'au sud-est du Brésil, l'Uruguay et le Paraguay. Il ne monte guère plus au nord.

On le trouve aussi au parc zoologique du bois de Vincennes. Un spécimen apparemment hybridé de colvert a aussi été observé en janvier 2003 au parc de Bercy, à Paris.

accueil / oiseaux / palmipedes / canard-siffleur-du-chili 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.