tela-orthoptera
accueil / oiseaux / palmipedes / chauna-a-collier 

Kamichi à collier ou Chauna à collier

Outre les anatidés (oies, canards et cygnes) l'ordre des ansériformes, qui regroupent les palmipèdes, comporte également la toute petite famille des anhimidés regroupant ce que les anglophiles appellent des screamer, autrement dit des oiseaux hurleurs.

Classification

: Ansériformes

: Anhimidae

: Chauna torquata


Noms vernaculaires

: Kamichi à collier, Chauna à collier

: Southern Screamer

: Halsband-Wehrvogel,

: Chajá Comun (Arg, Uy, Bo), Tapacaré (Bo), Chaha(Py)

: Palamedea fedele


Physiologie

: 75-90cm

: ~4500g

: non menacée


Peut-être à déconseiller en ornement pour éviter les problèmes de voisinage... son cri puissant s'entend à trois kilomètres !


Mai 2005, parc ornithologique de Villars-les-Dombes (Ain - France)

Chauna à collier

Chauna à collier

Chauna à collier

Chauna à collier

On pourra remarquer sur ces photos la puissance des pattes, la faible palmure, le collier noir, de cet oiseau qu'on n'apparente pas immédiatement aux oies ou aux canards.

Chauna à collier

 

16 février 2004, Ménagerie du Jardin des plantes, Paris (France)
Chauna à collier

Ma première rencontre avec ce palmipède ne figurant sur aucun guide grand public m'avait laissé dans une ignorance que je n'avais pas su écarter. Mais en reprenant ces photos des années plus tard, l'évidence me saute aux yeux. Une évidence dont j'ai aussi appris à me méfier ; alors qui d'autre que le responsable de cette ménagerie pouvait être le mieux placé pour confirmer mon identification ?

Chauna à collier
Chauna à collier Chauna à collier
Détermination confirmée
Par Michel Saint Jalme, Directeur de la Ménagerie du Jardin des plantes, Muséum National d’Histoire Naturelle, que je remercie d'avoir pris le temps de répondre à mes questions.

 

Quelques précisions sur l'espèce

Les chaunas ou kamichis sont des palmipèdes qui se sont plutôt spécialisés pour évoluer à terre. La palmure est peu prononcée. S'ils ont été surnommés "hurleurs" ce n'est pas pour rien ; leur cri est audible à 3km ! Il n'hésitent pas en outre à utiliser leur organe pour sonner l'alarme, faisant ainsi fuir le gibier, au grand dam des chasseurs ! Ils se nourrissent de plantes riches en eau, d'algues, de graines et broute comme les oies dans les zones humides de la Bolivie, du nord de l'Argentine et du sud du Brésil. Cette espèce semble bien s'adapter aux modifications de son environnement.

accueil / oiseaux / palmipedes / chauna-a-collier 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.