La toile des insectes du Québec
accueil / oiseaux / palmipedes / eider-a-duvet 

Eider à duvet

L'Eider à duvet est un canard exclusivement marin, amateur de fruits de mer. Il tire une part de son nom de l'utilisation faite de son duvet récolté après la nidification et dont on connait depuis fort longtemps les propriétés isolantes.

Classification

: Ansériformes

: Anatidae

: Somateria mollissima


Noms vernaculaires

: Eider à duvet

: Common Eider

: Eiderente

: Eider Común

: Edredone


Physiologie

: 50-70cm

: 80-110cm

: 1200-2800g

: 10-15 ans

: non menacée

: J F M A M J J A S O N D


Difficile de le confondre avec une autre espèce car son bec triangulaire et massif est très caractéristique.


Mai 2005, parc ornithologique de Villars-les-Dombes (Ain - France)
Eider à duvet

C'est le plus grand canard de l'hémisphère nord. Question esthétique, nombreux sont les visiteurs qui n'aiment pas sa tête où le crâne se prolonge directement vers le bec massif qui lui mange toute la face. Lors de notre visite Monsieur et Madame se promenaient ensemble, surtout à terre. Tiens les voilà qui disparaissent derrière un buisson. J'aurais bien aimé un peu plus de détails au niveau des pattes qui ne sont pas souvent visibles, cachées sous l'eau ou sous le corps au repos. La prochaine fois peut-être.

Eider à duvet
Eider à duvet Eider à duvet

 

Fin avril 2004, Maison de l'Oiseau de Cayeux-sur-Mer, Baie de Somme
Eider à duvet

On aurait pu surnommer "Casque d'Or" ce plus grand canard de l'hémishère nord. C'est un oiseau très sociable, vivant en grandes troupes toute l'année, ce qui n'apparaît pas ici où il s'agit d'un animal de collection. Ses populations varient en fonction de son niveau de protection, car il est encore dans certaines régions recherché pour sa chair ou ses oeufs et pour le duvet qui lui a donné son nom français. Il fait malheureusement aussi partie des nombreuses victimes des "marées noires".

Eider à duvet
Eider à duvet Eider à duvet

Quelques précisions sur l'espèce

Ce canard fréquente les rivages marins riches en moules et en crabes et niche en bord de mer sur les rivages nordiques. En France quelques couples nichent sur des îlots de la côte atlantique. Cette espèce est assez rare en France, à part la baie de Veys (en Manche) qui attire une colonie d'un millier d'individus.

accueil / oiseaux / palmipedes / eider-a-duvet 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.