André Lequet
accueil / oiseaux / palmipedes / fuligule-milouin 

Fuligule milouin

Le Fuligule milouin, canard plongeur commun des régions françaises est un bon dormeur. Il fait de longs sommes durant la journée en bandes compactes souvent associées à une bande de Fuligules morillons.

Classification

: Ansériformes

: Anatidae

: Aythya ferina


Noms vernaculaires

: Fuligule milouin

: Common Pochard

: Tafelente

: Porrón Europeo

: Moriglione eurasiatico


Physiologie

: 42-50cm

: 70-80cm

: 700-1000g

: 8-10 ans

: non menacée

: J F M A M J J A S O N D


Les fuligules sont les représentants les plus communs de nos canards plongeurs.


3 novembre 2013, Parc des Oiseaux, Villars-les-Dombes (Ain - France)
Fuligule milouin Quand on a un vêtement de qualité il importe d'en prendre soin et c'est une opération fréquemment répétée tout au long de la journée. La qualité du vol tout autant que de la nage en dépend ; c'est donc une question de survie, tout simplement, pas d'esthétique... quoique ça puisse compter aussi, surtout en période de reproduction ou pour avoir une chance de plaire il faut montrer ses qualités, plus encore qu'à l'ordinaire.

 

21 janvier 2007, Bois de Vincennes, Lac des Minimes, Paris (France)
Fuligule milouin Un joli groupe d'une quinzaine de Fuligules milouins, mâles et femelles, glissent en cette après-midi sur le Lac des Minimes. Cela change un peu des habituels Colverts. Fuligule milouin
Au milieu de ces canards tranquilles passent et repassent tant les Foulques macroules et les Mouettes rieuses que (comme ci-dessus) le Grand cormoran partant à la pêche.
Mais quel est l'intrus qui se glisse chez les Fuligules milouins ? Son dos noir, sa tête plus ronde et plus foncée, son bec rougeâtre... ni Nyroca, ni Nette, ni Morillon... un hybride probablement... justement Joern Lehmhus "penche en faveur d'une hybridation de Nette à bec rosé et de Nette rousse (Netta peposaca X Netta rufina)", hybridation peu probable dans la nature où ces deux espèces se répartissent sur deux continents différents, mais possible chez nous où elles sont toutes deux utilisées en ornement. Un hybride ?

 

Mai 2005, parc ornithologique de Villars-les-Dombes (Ain - France)
Fuligule milouin Fuligule milouin Fuligule milouin
Il vient de temps en temps à terre et révèle ainsi le plumage ventral qu'on ne voit guère quand il est sur l'eau, même occupé comme ici à une grande toilette qui me fait penser que je ne suis plus aussi souple qu'à vingt ans!

 

Novembre 2004, parc ornithologique de Villars-les-Dombes (Ain - France)
Fuligule milouin Ici, les lumières froides de cette journée d'automne aussi bien que les chaudes du coucher du soleil ne simplifient pas l'identification en altèrant les couleurs du plumage. Fuligule milouin

Ne pas confondre...

Trois espèces faciles à confondre : Fuligule milouin, Morillon à dos blanc (Aythya valisineria), Morillon à tête rouge (Aythya americana). Si elles ne ne sont pas toutes originaires des mêmes régions du monde, en parc il est plus difficile de se fier à l'environnement ! Mais le Fuligule milouin est le seul des trois qui porte la queue sur l'eau et non levée (tout au moins chez le mâle) et à avoir de plus une marque bleutée sur le bec et l'iris rouge.

Fuligule milouin croisé Fuligule morillon ou Fuligule nyroca... Il existe de nombreux cas d'hybridation chez les canards plongeurs et les identifier correctement peut devenir un vrai casse-tête d'autant que la manière dont ils sont croisés (dominante par le mâle ou la femelle de l'un ou l'autre espèce) change également le résultat. Un exercice à réserver aux ornithos chevronnés

accueil / oiseaux / palmipedes / fuligule-milouin 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.