OPIE Anthidies
accueil / oiseaux / palmipedes / oie-a-tete-barree 

Oie à tête barrée

L'Oie à tête barrée est une espèce migratrice transhimalayenne, si on la trouve par chez nous, c'est donc qu'elle y a été introduite, comme oiseau d'ornement. Elle niche en Asie Centrale, et hiverne dans les marais des plaines du nord de l'Inde. Dans sa migration, elle traverse la chaîne himalayenne, et peut prétendre au record du monde d'altitude dans sa catégorie !

silhouette

Classification

: Ansériformes

: Anatidae

: Anserinae

: Anser indicus


Noms vernaculaires

:

: Bar-headed Goose

: Streifengans

:

: Oca indiana


Physiologie

: ~75cm

: 140-160cm

: 2000-3000g

: Jusqu'à 25 ans (en captivité)

: non menacée


Un nom simple pour un signe de reconnaissance évident !


Juin 2003, parc de Montsouris, Paris (France)
Paris est une ville très cosmopolite, on ne le dira jamais assez. Preuve en est encore faite ici, où l'on pourra observer sur le même bassin, au coude-à-coude (si je puis dire) une oie himalayenne et un Cygne à cou noir venu du sud de l'Amérique du sud !
Oie à tête barrée Oie à tête barrée Oie à tête barrée
Oie à tête barrée Oie à tête barrée Oie à tête barrée
Oie à tête barrée Oie à tête barrée Oie à tête barrée
Cette oie magnifique que je découvrais alors pour la première fois s'est gentiment laissée photographier sous tous les angles, m'ignorant presque, prenant le temps de remettre des plumes en place. Vous remarquerez que pour lisser les plumes du cou, il faut à ces animaux une souplesse qui nous fait parfois cruellement défaut ! Ayant eu une petite conversation avec le Cygne à cou noir qui habite le même bassin, estimant que la séance avait suffisamment duré, elle finit par nous tourner le dos sans autre forme d'adieu. Sachant que ce jour là, la promenade au parc consistait à tester l'appareil photo nouvellement acquis, le régal en fut d'autant plus grand.

 

Juillet 2003, parc des Buttes Chaumont, Paris (France)
Bernaches du Canada en compagnie d'une Oie à tête barrée Oie à tête barrée
Ayant fait la connaissance de cette oie au Parc de Montsouris au mois de juin, je poursuis fin juillet ma tournée des parcs parisiens et je retrouve sa cousine au parc des Buttes Chaumont. Pas de gros plans cette fois (inutile de cliquer sur ces images pour les agrandir, désolé). Nous la retrouvons en compagnie d'une bande de Bernaches du Canada avec lesquelles elles nagent volontiers ; elle doit ainsi se sentir moins seule sur le bassin. Un cliché de sa nuque nous montre le joli dessin des deux barres de la tête qui lui ont valu son nom.

 

Fin août 2003, parc de Montsouris, Paris (France)
Nous l'avions déjà vu en compagnie d'un cygne à cou noir, de Bernaches, la voilà cette fois-ci en compagnie d'une Oie empereur que je vous invite à découvrir sur la page qui lui est consacrée, car elle a un plumage magnifique, d'une Bernache du Canada (que vous êtes aussi invité...) et d'un Canard colvert (que vous êtes...).
Oie à tête barrée
Cette fois, je peux affirmer qu'il y a au moins deux Oies à tête barrée dans ce parc, dont une est baguée, alors que celle que nous y connaissions déjà ne l'était pas.
Oie à tête barrée
Oie à tête barrée Oie à tête barrée Oie à tête barrée
Deux Bernaches nonettes étaient aussi de la promenade ce jour là, et vous l'avez déjà compris, je vous invite à les découvrir sur leur propre page ! Une oie asiatique en plein Paris, voilà encore une identification peu aisée si l'on ne dispose que de guides des oiseaux européens ! Un grand merci à Gilles Touratier, collègue de travail et néanmoins ornithologue amateur, pour son aide. C'est d'ailleurs à cette occasion (l'un de mes premiers clichés de palmipèdes d'ornement) que j'ai pris conscience des difficultés, et de l'intérêt, de l'identification des espèces. Les recherches effectuées alors m'ont donné le goût d'en apprendre davantage sur les oiseaux. Avant cela je les voyais, maintenant je les regarde.

Voir aussi :

En raison du volume d'information ou du nombre de photos disponibles sur ce sujet, l'ensemble a été découpé pour optimiser le chargement, n'hésitez pas à visiter aussi les pages suivantes : Accueil du dossier , 2003 , 2004 , 2005 .

accueil / oiseaux / palmipedes / oie-a-tete-barree 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.