lesoiseauxenville
accueil / oiseaux / passereaux / bergeronnette-des-ruisseaux 

Bergeronnette des ruisseaux

La Bergeronnette des ruisseaux est celle qui a la queue la plus longue avec une silhouette d'une élégante finesse. Elle trottine et volette en cherchant sa pitance, sans jamais tenir en place.

silhouette

Classification

: Passériformes

: Passeridae

: Motacilla cinerea


Noms vernaculaires

: Bergeronnette des ruisseaux

: Grey Wagtail

: Gebirgsstelze

: Lavandera Cascadeña

: Ballerina gialla


Physiologie

: 18-19cm

: 25-27cm

: 15-23g

: Jusqu'à 5 ans

: non menacée

: J F M A M J J A S O N D


Même les jeunes et les femelles présentent, à des degrés variés, de belles nuances de jaune.


11 mai 2008, Quais de Seine, Paris (France)
Rendez-vous ce dimanche matin avec quelques amis ornithologues du Corif pour une "expédition Bdr"... Il s'agit de longer les quais de la Seine dans sa traversée parisienne, sur les deux rives, iles comprises, à la recherche d'indice de nidification de cette espèce dans Paris intra-muros.

Bergeronnette des ruisseaux

Bergeronnette des ruisseaux

Bergeronnette des ruisseaux

Avec Frédéric Malher, nous partons du pont National par la rive droite et dès le pont suivant, sur un barrage flottant de la SIAPP qui retient les débris flottants sur l'eau, nous rencontrons notre première Bdr ou Bergeronnette des ruisseaux pour éviter le jargon du milieu ! Il est bien évident que cet amas de détritus en tout genre peut être un terrain favorable pour certains insectes et cette Bergeronnette n'hésite pas à y faire son marché, mais franchement ne pourrait-on pas lui offrir mieux que cette manne issue de nos cultures du gaspillage ?... Nous croiserons plusieurs couples sur notre chemin, pas tous photographiables, et les clichés suivants sont pris plus au centre de Paris.
Bergeronnette des ruisseaux Bergeronnette des ruisseaux Bergeronnette des ruisseaux
Dépassons l'Ile St Louis et rejoignons les deux autres équipes, parties du même pont National sur l'autre rive et du Pont Garigliano par les deux rives également, pour un pique-nique qui nous donne le temps de confronter nos résultats. La moisson a été bonne, l'espèce est bien implantée dans Paris. Nombreux sont les indices certains de nidification, transports de nourriture, de matériaux pour les nids, nids aperçus, jeunes tout juste envolés... comme cet individu si peu farouche qu'il m'est parfois difficile de la photographier, tant elle est trop près de moi pour mon zoom ! Bien occupée à chercher sa nourriture sur ce bout de quai et l'escalier qui descend à l'eau, elle fait à peine attention aux passants pour qui elle est un spectacle peu courant.
Bergeronnette des ruisseaux Bergeronnette des ruisseaux Bergeronnette des ruisseaux
Bénédicte et Danièle, sur leur trajet, sont passées devant un nid situé sous un balcon, au sommet d'une porte cochère. L'adresse notée, je décide de passer par là sur le chemin du retour. Par rapport aux photos prises par Danièle le matin, il semble que le nid soit en complète reconstruction. J'y reste une demie-heure à observer les allées et venues de cette Bergeronnette fort occupée à trouver de la mousse fraîche ou sèche pour ses travaux d'aménagement.
Bergeronnette des ruisseaux Ces trajets sont bien réglés, départs en droite ligne vers la Seine pour aller chercher de la mousse humide accrochée au quai de la rive opposée, au ras de l'eau, ou poste d'observation sur le balcon d'à côté avant prospection du trottoir où elle récupère la mousse sèche qui a probablement servi au nid précédent, juste devant la porte. Au passage elle ne dédaigne pas un insecte chauffé par le soleil à deux pas des promeneurs. Bergeronnette des ruisseaux
Bergeronnette des ruisseaux Bergeronnette des ruisseaux
Bergeronnette des ruisseaux Bergeronnette des ruisseaux Bergeronnette des ruisseaux

Voir aussi :

En raison du volume d'information ou du nombre de photos disponibles sur ce sujet, l'ensemble a été découpé pour optimiser le chargement, n'hésitez pas à visiter aussi les pages suivantes : Accueil du dossier , 2006 .

accueil / oiseaux / passereaux / bergeronnette-des-ruisseaux 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.