tela-orthoptera
accueil / oiseaux / passereaux / hirondelle-rustique 

Hirondelle rustique

Visiteuse d'été, l'Hirondelle rustique arrive en mars/avril discrètement, et c'est surtout quand elle se rassemble à partir de la mi-août début septembre pour préparer son retour en Afrique qu'elle nous fait prendre conscience de la fuite du temps.

silhouette

Classification

: Passériformes

: Hirundinidae

: Hirundo rustica


Noms vernaculaires

: Hirondelle rustique, Hirondelle de cheminée

: Barn Swallow

: Rauchschwalbe

: Golondrina tijerita (Arg), Golondrina Común, Golondrina tijereta (Cr), Golondrna tijereta rojiza (HN)

: Rondine comune


Physiologie

: 17-19cm

: 32-35cm

: 16-25g

: Jusqu'à 5 ans

: espèce en diminution

: - - M A M J J A S O - -


En été elle est présente sur presque toute l'Europe.


28 avril 2012, Pont sur Yonne (Yonne - France)
Hirondelle rustique Ciel blanc ce matin, presque blanc de blanc, de quoi tester l'aptitude de l'appareil photo en contre-jour. Les hirondelles sont arrivées depuis trois semaines environ mais peu nombreuses. Une deuxième vague de migration est-elle encore à venir ou l'hiver a-t-il été impitoyable ?

 

29 mai 2011, Moret sur Loing (Seine et Marne - France)
Hirondelle rustique Quelques Hirondelles rustiques viennent chercher de la mousse humide au pied de la Porte de Bourgogne pour garnir leur nid. Alors qu'elles paraissent noires en vol car on les voit le plus souvent à contre-jour, elles révèlent ici la vraie couleur de leur manteau, d'un beau bleu profond. On voit aussi très bien le cache-col rouge sombre qui la distingue aisément de sa proche parente, l'Hirondelle de fenêtre.

 

8 juillet 2010, Saint Léons (Aveyron - France)
Hirondelle rustique Nous visitons le musée des insectes de Micropolis. Trois passereaux viennent ensemble se poser sur ces piquets : deux Hirondelles rustiques et une Bergeronnette grise. Un piquet pour chaque oiseau. Amusant de les voir ainsi arriver en parfaite synchronisation, comme une bande de copines s'attablant au bistrot !

 

31 mai 2009, Pont sur Yonne (Yonne - France)
Hirondelle rustique Un exemple parfait de "bistrornithologie" ! Pont sur Yonne
C'est en effet attablé à une terrasse de café, sur l'ancien tablier du vieux pont, admirant la vue en surplomb de la rivière traversée dans le lointain par l'aqueduc de la Vanne qui amène l'eau aux parisiens, que cette Hirondelle rustique est venue se percher au-dessus de moi et a pris en outre le temps de poser ! Une bière fraîche, une photo sympa, pour finir une belle journée !

 

Juillet 2007, Les Harcholins, Bertrambois (Meurthe et Moselle - France)
Hirondelle rustique Hirondelle rustique Hirondelle rustique
Je notais il y a trois ans, au même endroit, très précisément car il s'agit du même cable, un été pourri. Trois ans plus tard le temps n'est pas meilleur mais je profite tout de même de quelques belles éclaircies pour saisir ces jeunes hirondelles fraîchement sorties du nid et qui attendent leurs repas alignées sur le fil devant la maison. Ils semblent toujours affamés, poussant de petits cris dès l'approche d'un adulte, leurs jeunes ailes frémissantes. Ils ouvrent des becs immenses dont on peine à sonder la profondeur. On imagine le travail éreintant des parents pour remplir ces gouffres avides. La queue de ces adolescents n'est pas encore décorée de ces filets qui leur donneront un air de cérémonie et le dos de leur redingote est encore recouvert de reflets bleutés. La base de leur bec est encore de ce jaune que l'on retrouve chez la plupart des jeunes oiseaux.
Hirondelle rustique Hirondelle rustique Hirondelle rustique

Voir aussi :

En raison du volume d'information ou du nombre de photos disponibles sur ce sujet, l'ensemble a été découpé pour optimiser le chargement, n'hésitez pas à visiter aussi les pages suivantes : Accueil du dossier , 2003 , 2004 , 2005 .

accueil / oiseaux / passereaux / hirondelle-rustique 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.