Annuaire de sites naturalistes
accueil / oiseaux / passereaux / pie-grieche-ecorcheur 

Pie grièche écorcheur

Les pies-grièches n'ont de pies que le nom. Elles ont un bec crochu et fort et des pattes robustes. Elles sont de féroces prédateurs, comme de petits faucons, et s'attaquent aux insectes ou petits oiseaux. Ce sont des oiseaux migrateurs. La Pie-grièche écorcheur est ainsi nommée car elle empale parfois ses proies sur des épines en réserve.

silhouette

Classification

: Passériformes

: Laniidae

: Lanius collurio


Noms vernaculaires

: Pie-grièche écorcheur

: Red-backed Shrike

: Neuntöter

: Alcaudón Dorsirrojo

: Averla piccola


Physiologie

: 16-18cm

: 24-27cm

: 25-30g

: 3-5 ans

: espèce en diminution

: - - - - M J J A S - - -


Contrairement à son nom, cet oiseau n'écorche pas ses proies mais les empale. Ce que ne dit pas son nom (sauf le roumain qui le suggère) c'est que c'est un grand imitateur des chants d'autres oiseaux.


31 juillet 2011, Réserve de la Bassée, Bois Prieux (Seine et Marne - France)
Pie-grièche écorcheur mâle La Pie grièche écorcheur n'est pas un oiseau que l'on croise tous les deux jours, et j'ai toujours un petit coup au coeur quand j'aperçois son masque de bandit dans l'objectif. Ce mâle n'a fait que passer sur son perchoir pendant que je traquais quelques libellules au bord de l'étang situé sur le sentier de découverte du Bois Prieux, dans cette réserve située à quelques kilomètres de chez moi et dont vous entendrez probablement à nouveau parler dans les mois et années à venir.

Pour en savoir plus sur cette réserve, voir le dossier qui lui est consacré.

 

Juillet 2009, Causse Méjean (Lozère - France)
Pie-grièche écorcheur mâle Un chant se distingue du lot à l'écart du chemin du causse Méjean, vers la Pierre des Trois Evêques, mais il faut fouiller un moment pour enfin apercevoir un oiseau gris et brun perché sur un arbre mort. Les jumelles révèlent un mâle de Pie-grièche écorcheur. Pie-grièche écorcheur mâle
Le trouverez-vous sur la photo de gauche, perché au fond du champ, en limite de portée de mon zoom ? Avec un peu de patience, on peut avoir la chance qu'il se rapproche de perchoir en perchoir, jusqu'à ce piquet situé à une trentaine de mètres. Il ne fera pas mieux... et moi non plus !

 

26 juillet 2007, Les Harcholins, Bertrambois (Meurthe et Moselle - France)
Pie-grièche écorcheur mâle En pleine campagne vosgienne, aux abords du hameau, j'arpente un champ fraichement fauché à la recherche d'oiseaux lorsque mon oeil est attiré par une silhouette inconnue sur la clôture. Pie-grièche écorcheur mâle
Sans prendre le temps de vérifier aux jumelles, je braque le téléobjectif et tout en déclenchant je pense Pie-grièche écorcheur... Silhouette, couleurs, masque de bandit, environnement, tout concorde. C'est la première fois que je la croise et c'est en vérifiant mon guide au retour que j'apprends qu'il s'agit d'un mâle. Celui-ci a un comportement tout à fait conforme à son espèce, chassant du haut d'un perchoir pour fondre sur ses proies. Quelques minutes plus tard, ayant fait le tour du champ, je saisis un autre oiseau qui lui ressemble fort tout en étant moins contrasté. Il est un peu en limite de portée du zoom, et il m'est difficile de déterminer s'il s'agit de la même espèce. Le guide, encore une fois, m'apprend qu'il s'agit de la femelle (photo du bas, centre). Cette dernière reste moins longtemps en vue sur la clôture et se réfugie plus volontiers dans un arbuste bordant le champ. C'est donc un couple qui chasse dans ce coin où l'agriculture est restée traditionnelle, offrant des prairies de fauche ou pâtures avec haies, buissons, friches, en bordure de bois et forêts.
Pie-grièche écorcheur mâle Pie-grièche écorcheur femelle Pie-grièche écorcheur mâle
accueil / oiseaux / passereaux / pie-grieche-ecorcheur 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.