lesoiseauxenville
accueil / oiseaux / passereaux / rougequeue-noir 

Rougequeue noir

Le Rougequeue noir, adepte des pentes rocheuses, s'est bien adapté à la vie urbaine où il trouve également les trous où nicher.

Classification

: Passériformes

: Turdidae

: Phoenicurus ochruros


Noms vernaculaires

: Rougequeue noir

: Black Redstart

: Hausrotschwanz

: Colirrojo Tizón

: Codirosso spazzacamino


Physiologie

: 14cm

: 23-26cm

: 14-20g

: Jusqu'à 5 ans

: espèce menacée

: J F M A M J J A S O N D


Au milieu du bruit urbain, par la fenêtre ouverte de mon bureau parisien, j'entends des 'tèc-tèc', 'tictictic', secs et puissants... un Rougequeue noir fréquente la terrasse gravillonnée.


8 septembre 2011, La Bourgarie (Lozère - France)
En ce début de septembre aux allures d'été tardif, ce Rougequeue noir nous salue lorsque nous passons devant la première maison au sortir de notre balade vers le Pas de l'Arc, belle arche de pierre dans la falaise des Gorges du Tarn. Il est posté sur la pointe du chapeau de cheminée d'un toit de lauzes. Rougequeue noir

 

21 mai 2011, Pont sur Yonne (Yonne - France)
Rougequeue noir Rougequeue noir Rougequeue noir
Rougequeue noir Un couple de jeunes Rougequeue noir inexpérimenté a édifié son nid sur notre gouttière. Ces deux oiseaux n'apprécient pas que nous profitions de notre cour et nous le font savoir bruyamment : va-et-vient incessants et observations depuis les murs et les toits, chants et cris sur la grille, vols sur place en guise d'indimidation, et même descentes en piqué sur le chat qui fait la sieste sans se soucier de rien... Rougequeue noir
Rougequeue noir Rougequeue noir
Rougequeue noir Rougequeue noir Rougequeue noir
Ils finissent quand même par apporter le ravitaillement, araignées, chenilles, diptères, mais la première pluie d'orage aura ruiné leur construction ; espérons qu'ils en tireront l'expérience nécessaire pour la prochaine nichée.

 

13 juillet 2010, Cassagnes (Lozère - France)
Rougequeue noir Perché sur son piquet de clôture, en bordure du chemin forestier que nous empruntons, ce Rougequeue noir on ne peut plus noir semble tout droit sorti de la soute à charbon d'un ancien paquebot ! Nul doute qu'il s'agit là d'un mâle. Il pousse son appel à pleine voix, et il n'en manque pas.

 

Juillet 2009, De Peyreleau au Mont Aigoual (Aveyron/Gard - France)

Rougequeue noir

Au donjon de Peyreleau, un couple de Rougequeues noirs a élu domicile dans un trou du mur au plus haut du village. La femelle quitte à peine le nid où l'on aperçoit les petits becs affamés que le mâle tourne déjà autour, gêné par notre présence indiscrète. Il vire de pierre en corbeau, chenille au bec et la traine comme une écharpe lors de ces petits vols d'approche.

Rougequeue noir

Rougequeue noir Rougequeue noir
Rougequeue noir Au sommet du Mont Aigoual, à cent mètres de l'observatoire météo de la fin du 19ème siècle, un Rougequeue noir sifflote son air régulier de pierre en pierre. Entre ces deux lieux plus de 1000 mètres de différence d'altitude. Cet oiseau du minéral, à l'aise en ville comme à la campagne, se plaît partout où il trouve rocaille, naturelle ou artificielle.

Voir aussi :

En raison du volume d'information ou du nombre de photos disponibles sur ce sujet, l'ensemble a été découpé pour optimiser le chargement, n'hésitez pas à visiter aussi les pages suivantes : Accueil du dossier , 2003 , 2006 , 2007 , 2008 .

accueil / oiseaux / passereaux / rougequeue-noir 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.